Menu

L’Amicale du Bataillon de l’Armagnac s’est réunie

IMG_6669.JPG

Vendredi 7 juin, à la salle de fêtes de Panjas, le maire et présidente de l’Amicale, Marie-Claude Mauras, en présence des conseillers régionaux, Fatma Adda et Ronny Guardia-Mazzoleni, des conseillers départementaux Isabelle Tintané et Vincent Gouanelle, ainsi que du général Jacques Lasserre, et Anne-Françoise Parisot, fille du commandant Parisot,  a accueilli les membres de l’Amicale du Bataillon de l’Armagnac 158e RI.

Marie-Claude Mauras a ouvert le congrès en invitant l’assistance à observer une minute de silence en mémoire des compagnons décédés durant l’année 2018-2019.

Marie-Claude Mauras a ensuite rendu hommage à tous les combattants qui se sont engagés à combattre la barbarie et la folie du nazisme. Elle a eu ensuite une pensée  pour tous ces hommes et femmes morts dans les camps de concentration en précisant :

 « Par leur sacrifice, leur souffrance, ils nous ont légué la paix et la liberté. Nous sommes rassemblés pour rendre hommage à nos aînés. Notre génération leur exprime toute sa reconnaissance. C’est pourquoi, nous participons aux cérémonies  du souvenir qui ont lieu en Lot-et Garonne, Landes et Gers. »

La présidente a rappelé que le bureau s’est réuni trois fois, puis elle a présenté les membres du bureau, ainsi que leur fonction, rappelant que le rôle des membres de l’Amicale est d’être  des passeurs de mémoire. À ce sujet, Marie-Claude Mauras a précisé :

«  Nous avons remis un chèque de 3.500 euros pour les hauts lieux de mémoire. Notre mission pour l’année 2019 est de pouvoir apposer des plaques sur le chemin de mémoire du secteur. »

L’amicale compte 127 membres dont la majorité sont de la seconde génération. Cette dernière essaie de son mieux de continuer ce qu’ont fait ses aînés. Le rapport financier est excellent.  

Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles