Menu

Le Département s'associe à la commémoration du centenaire de l'armistice

P1500124.JPG

Photo : Philippe Martin et Bernard Gendre présentent l'exemplaire de "La Dépêche" du 12 novembre 1918.

« J’invite les 462 maires gersois le 11 novembre à 11 heures à faire sonner les cloches à la volée parce qu’il y a 100 ans elles annonçaient le Jour de la paix », déclarait Philippe Martin ce mardi 7 novembre lors d’une conférence de presse. Laquelle a permis au président de Conseil Départemental de rappeler qu’à l’époque le Gers comptait 220 000 habitants parmi lesquels furent mobilisés 35 000 soldats dont 8 500 seront tués et 10 000 blessés ou mutilés.

 Ces soldats appartenaient au 88ème régiment d’infanterie basé à Auch et au 288ème régiment d’infanterie basé à Mirande. Ces deux régiments en 1919 n’étaient plus constitués que par 15% de Gersois.

Philippe Martin souligne qu’à Roclincourt (Pas de Calais) se trouve une enclave gersoise par la présence d’un monument aux morts dédié aux Gersois morts pour la France. Une délégation d’habitants de Montesquiou, village jumelé avec Roclincourt, se rendra sur le site mémorial du 9 au 11 novembre.

A l’occasion de ce centième anniversaire de l’armistice du 11 novembre les Archives de France en relation avec les Archives départementales sollicitent les Français qui possèdent des documents relatifs à cette première guerre mondiale de bien vouloir les transmettre aux archives  (don ou prêt) afin de les numériser et enrichir la mémoire collective.  

P1500124.JPG
Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles