AUCH La façade nord de la maison diocésaine plus resplendissante que jamais

DSC04700bis1.JPG

Mgr Maurice Gardès a inauguré et béni les trois nouveaux vitraux de la chapelle.

Les passants voire même les automobilistes qui circulent rue du docteur Samalens ralentissent inévitablement leurs allures pour apprécier la belle façade de la maison diocésaine où tout a été refait à l’identique. L’enduit traditionnel couleur pierre et la chapelle d’un rose teinté d’ocre sont du plus bel effet tout comme d’ailleurs le portail monumental. C’est le résultat d’une année de travaux de restauration sur ce bâtiment construit en 1667 par Mgr de Lamothe-Houdancour, Archevêque d’Auch.

Vendredi 11 septembre à 18 heures c’était le moment de découvrir la touche finale qui orne la chapelle, ses trois vitraux réalisés par le maître verrier, Michèle Darées, de Puységur. Ils ont été inaugurés et bénis par Mgr Maurice Gardès en présence du maire d’Auch, du représentant de l’Etat, des personnalités politiques et religieuses du département, et du délégué de la Fondation du patrimoine.

EN BREF

Coût de la restauration : 700 000 euros financés par un don anonyme de 500 000 euros, les subventions et dons à hauteur de 200 000 euros. La façade : 2 000 m2 restaurés qui ont nécessité entre autre 30 tonnes de chaux, 55 tonnes de pierres, et plus de 11 000 heures de travail ; 80 fenêtres changées.  

DSC04700bis1.JPG
Mgr Maurice Gardès lors de son discours.
DSC04701.JPG
Christ en croix.
DSC04703.JPG
Songe de Saint-Joseph
DSC04705.JPG
Vierge en Assomption
Publicité
Suggestion d'articles
Suggestion d'articles