Seissan : La classe de CM1-CM2 sélectionnée au niveau national pour un concours sur le harcèlement scolaire

Encore une belle réussite

photo journal.jpg

Le groupe scolaire s’était déjà distingué l’an dernier en  faisant partie des 30 sélectionnés  au niveau national  lors du concours relatif à l’élaboration d’un texte de loi sur la protection de l’environnement.

Encouragé par ce résultat, Vincent Bardol, le directeur  a donc proposé à ses élèves du CM1-CM2  un nouveau challenge  sur un sujet qui les concerne particulièrement . «  Non au harcèlement » tel était le thème de ce concours qui en est à sa quatrième réalisation.

Il s'agissait de faire une vidéo de 2 minutes permettant de sensibiliser les gens à la lutte contre le harcèlement dans le milieu scolaire. De la rentrée de Toussaint au mois de décembre , les élèves ont travaillé sur ce projet en E.M.C. ( Education Morale et Civique)  par séquences de 45 minutes.

Choisi par l’enseignant, ce projet a bénéficié de l’adhésion générale, les élèves n’hésitant pas à s’y entrainer durant leur temps libre. Ainsi, ils ont imaginé toutes les situations  possibles qui ont ensuite été transcrites sous forme de  storyboards.  Cinq ont été retenues : racket, moqueries vestimentaires, menaces, tête de Turc et isolement avec un slogan commun comme conclusion : " le harcèlement, il faut en parler "  suivi du numéro national 30.20, qu’il faut appeler dans toutes ces situations. La présentatrice des lieux relatifs à chacune des situations a d’ailleurs été choisie après un véritable casting !  

Parmi les cinq films réalisés, deux ont été sélectionnés à l’école,  avant d’être envoyés aux services académiques. Validés  en premier lieu par un jury académique, ils seront soumis prochainement au jury national.  Déjà  une grande porte franchie ! . Quel que soit le résultat final, ce projet était très riche et mobilisateur. Il  a mis en jeu  de très nombreuses compétences dans des domaines très variés (langage oral, production d'écrit, éducation moral et civique, mathématiques, informatique, ...). Chacun des élèves de la classe concernée recevront un D.V.D avec les cinq vidéos  et celles-ci seront en ligne sur le site de l’école.

Reste à croiser les doigts afin que le résultat final soit à la hauteur de l’investissement et des espoirs de tous ceux qui ont participé à cette  belle campagne contre le harcèlement scolaire

 


Suggestion d'articles
Commentaires
Suggestion d'articles
Menu