Menu

2015 a été une excellente année pour Aignan

2016 s'annonce plus difficile

Lors de ses vœux le 22 janvier, après avoir rappelé que « nous sommes entrés dans une guerre impitoyable entre nos démocraties et des forces obscurantistes, violentes et assassines », Philippe Baratault, maire d'Aignan, proclame que « la seule issue passera par l'Europe unie qui mutualisera ses moyens y compris sa défense ». Il conclut ainsi ce préalable : « Nous n'accepterons jamais la haine, le racisme, la violence et la barbarie ».

De belles réussites – Le Collège vert d'Aignan a été à l'honneur : en plus de la réussite de ses élèves à plusieurs concours, sa participation à l'opération « #maplanète2050 » organisée par Radio France Info a fait beaucoup pour l'image du collège et d'Aignan. Elle a été largement médiatisée (voyage à Paris, réception par le président de la République, participation au forum national sur les solutions de développement durable).

Autre belle réussite, celle de Pierre Fabre Médicament Production qui a obtenu une autorisation de mise sur le marché américain et va investir et embaucher en conséquence.

L'entreprise de mécanique de précision Schaerer fonctionne de manière satisfaisante dans ses locaux flambant neufs de la zone d'activités de Maurranche. Autre plan sur l'avenir, une borne de recharge des véhicules électriques sera bientôt mise en service en face de la mairie. Et, cerise sur le gâteau, la première maison du lotissement Guilhemblanc (dont on sait quelles difficultés il a connu) est sortie de terre, ce qui encouragera, le maire l'espère, d'autres investisseurs à y construire.

Il y a eu aussi les importants travaux d'assainissement du poste du Perdigat et les travaux de la station d'épuration des laboratoires Pierre Fabre

Parmi les nombreux autres travaux effectués en 2015, citons la construction d'un abri pour le site de ramassage des lycéens, car il a fallu déplacer ce dernier à la place des arènes. Et aussi les travaux visant à limiter le ruissellement des eaux dans le lac.

Au plan culturel, notons l'exposition montée par Roland Sousbies sur l'Aignanais Paul Fontan, mort lors de la guerre en 1914, qui s'était illustré lors de la capture de « la bande à Bonnot ».

2016 : une maison des services – Les investissements seront limités par la baisse des dotations de l'État, qui continue cette année et l'année prochaine. Ce « manque à recevoir » s'ajoute en creux aux dettes antérieures. Il faudra pourtant réaliser l'accessibilité des bâtiments publics.

À ceci s'ajoute « l'inquiétude qui pèse sur toute la filière oies et canards ». La « zone de restriction » décidée par l'État cherche à compléter la réglementation européenne en place.

En 2016, Aignan sera un village test pour la Poste qui veut faire de son bâtiment actuel une maison des services, où le préposé remplira diverses fonctions : postier, mais aussi, agent SNCF, CPAM, CAF etc. La Poste cherche en interne l'oiseau rare ayant ces compétences ou capable de les acquérir.

Enfin, le projet de Schéma départemental de cohérence intercommunale proposé par le préfet a été rejeté par toutes les communes de la communauté de communes sauf une, ainsi que par ladite communauté de communes. Du fait qu'il contient la fusion des trois communautés de communes de Nogaro, de Cazaubon et de Vic-Fezensac – Éauze : cela ne laisse plus qu'une possibilité de choix pour sa prochaine fusion à la Communauté de communes Armagnac-Adour (CCAA). Or, celle-ci veut décider elle-même de son mariage (1)

Philippe Baratault termine en remerciant les conseillers et les employés municipaux, ainsi que les bénévoles de toutes les associations.

Le maire s'est interrompu au cours de son intervention pour donner la parole à Christophe Terrain, conseiller départemental du canton. Celui-ci déclare qu'il est déjà venu plusieurs fois à Aignan depuis son élection et que cela lui fait plaisir de revenir.

(1) La CCAA devra bientôt fusionner pour atteindre le minimum imposé de 15 000 habitants. Elle n'en a actuellement que 6 800 à 7 200, selon les estimations. Un délai lui est accordé, car elle a déjà subi une fusion en 2013. Seule la CC Bastides et vallons (Marciac) resterait disponible.

3 Voeux de Philippe Baratault 1bis 220116.jpg
Des élus dans le public : Christophe Terrain, Michel Petit (prés. de la CCAA), Béatrice Pazian, (comm. tourisme de la CCAA), Jacky Labadie, adjnt au maire et Marc Payros (comm. "social" de la CCAA), 2e à partir de la droite
2 Voeux de Philippe Baratault 1bis 220116.jpg
Le maire donne la parole à Christophe Terrain
1 Voeux de Philippe Baratault 1bis 220116.jpg
Philippe Baratault lors de son inervention
Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles