Menu

MARCIAC Collaboration de notes et d'écrits

P1070402.JPG

Sand et Chopin ont ravi les fans de l'Astrada

Imagé par la robe rose de Rosemonde Cathala et le fourreau blanc de Lyfdie Salomon  le texte de cette rencontre évoquait le premier roman de George Sand Le Rose et le Blanc. Avec son talent de comédienne metteur en scène, Rosemonde interprétait la relation agitée, souvent douloureuse qui liait le compositeur Frédéric Chopin à la femme de lettre, George Sand.

Le témoignage du récit mettait en lumière la cohabitation des principes masculins et féminins qui, selon la romancière et le compositeur existent en chacun de nous.Au piano l'art de Lydie Salmomon  incarnait des compositions de Chopin, liées au caractère passionné et romantique de ce remarquable musicien. Les interprétations de la pianiste furent très applaudies au cours du spestacle.

Cette rencontre réussie entre les deux actrices, à laquelle était associée  Bernadette Segoin, spécialiste de George Sand, fut suivie d'un échange avec la salle plein d'intérêt  pour une représentation unique en son genre. Un bel après midi de plus à l'actif de l'Astrada.

P1070398.JPG
le salut des deux artistes
P1070403.JPG
Lydie Salomon Bernadette Segoin et Rosemonde Cathala pendant le débat qui a suivi la rencontre
Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles