Le final raté du VCGB pour son dernier match de la saison

Le sursaut de la seconde mi-temps a été insuffisant pour conclure la saison par une victoire

Basket-Ball Championnat de France, Nationale 3 masculin, 22e journée

Valence-Condom : 80                  

Malaussanne : 86

LIEU : VALENCE-SUR-BAÏSE (Salle Jacques-Baurens). SPECTATEURS : 600 environ. ARBITRES : Céline Guiraud et Saïf Zaghrioui. QUART TEMPS : 15-19 ; 15-17 ; 22-15 ; 22-23 ; 6-12. Mi-temps : 30-36. Fin du temps règlementaire : 74-74.

Valence-Condom : 32 tirs réussis sur 71 tentés dont 5 sur 28 à trois points. 11 sur 17 aux lancers francs. 23 fautes personnelles. Joueur sorti pour 5 fautes : Trépout (85e)  

Les marqueurs : Patey (6), Popotte (14),  Trépout (10) ; Dufau (9), Diaby (18), Uneau (10), Assim (10), Danjou (3), Zadro (-).
Malaussanne : 30 tirs réussis sur 55 tentés dont 6 sur 14 à trois points. 20 sur 23 aux lancers francs. 16 fautes personnelles. Pas de joueurs sortis pour 5 fautes.

Les marqueurs : Bignes (9), Dubourdieu (2), Hery (2), Bouchet (16), F. Lalaude (23), Batt (8), Th. Lalaude (9), Pugnière (17).

Devant une belle chambrée de plus de 500 spectateurs et pour son dernier match de la saison, Valence-Condom n’est pas parvenu à enrayer la spirale des défaites, la quatrième d’affilée. Les Béarnais de Malaussanne battus à l’aller, 72 à 79, ont pris leur revanche logiquement face à une équipe locale qui a manqué d’enthousiasme et de conviction dans ses actions tant défensives qu’offensives.

Tout commence par une première mi-temps avec des visiteurs qui prennent la rencontre à leur compte obligeant les gersois d’être dans la réaction mais pas dans l’action. Fort heureusement Malaussanne ne parvient pas à enfoncer inexorablement le clou malgré les artilleurs que sont Thibaut et Florent Lalaude et l’omniprésence de l’intérieur Xavier Pugnière. Valence-Condom parvient alors à garder le contact notamment par Cyril Popotte qui prend ses responsabilités tout comme le capitaine Lionel Trépout qui donne l’exemple, mais en vain. Malaussanne vire logiquement en tête de cette première mi-temps, 30 à 36.

A la reprise les locaux rentrent sur le parquet avec les meilleures intentions en se montrant plus agressifs et en donnant plus de volume à leur jeu. Daouda Diabi et Gherick Uneau concrétisent cette résurrection des Gersois qui au fil des minutes tiennent en échec les ambitions visiteuses. Le coude à coude semble tourner à l’avantage du VCGB, (74 à 72 à 8 secondes de la fin du match), mais ce diable de Florent Lalaude en bon capitaine arrache l’égalisation (74 à 74 à la 40e).

A L’entame de la prolongation les deux formations se rendent coup pour coup, (78 à 78 à la 42e). Moment où le VCGB connait un coup de mou en encaissant un 6 à 0 rédhibitoire. Le VCGB termine cinquième de son championnat.

Déclaration

Thomas Baurens, entraîneur du VCGB : « En première mi-temps nous avons montré trop de suffisance, c’est indigne de notre part.  la seconde mi-temps est plus aboutie. C’est frustrant de clôturer la saison qui était aboutie ».

Victor Zadro tente un tir primé.
Daouda Diabi, 18 points dont 2 paniers bonifiés.
Lionel Trépout tente de perfprer la défense des visiteurs.
Publicité
Suggestion d'articles
Suggestion d'articles