Odette Picquenard a fêté ses 100 ans !

20211128_155209.jpg

Odette PICQUENARD, entourée de ses proches, de ses deux filles, trois petites filles, six arrière petits-enfants, une arrière-arrière petite-fille a fêté ce 28 novembre 2021 ses 100 ans.

Odette Lescarret et Pierrette Brambati, ses deux filles retracent son parcours : 

"Odette est née le 28 novembre 1921 à Dému, « à Barres », domaine de ses parents Eugène et Emma Palanque, bien connus à l’époque pour leur production d’armagnac et leurs chevaux.

Après ses études au Collège de Jeunes Filles Sadi Carnot à Auch et une jeunesse de travail et de joie dans la propriété, Odette prend son envol vers la Normandie, par amour pour le soldat Alfred Picquenard alors employé temporairement par la ferme et par ailleurs instituteur en Normandie.

Sitôt mariée en 1943 elle l’accompagne dans cette région de la France Occupée, ce qui lui a valu aussi d'y vivre le débarquement du 6 juin 1944 et son cortège de malheurs… les cimetières de Normandie en sont remplis.

Odette et Alfred ont traversé ces traumatismes avec un très grand courage. Mais il fallait survivre….

Dans les ruines où ils habitaient, leurs deux filles sont nées Odette et Pierrette, en même temps que s’amorçait leur nouveau parcours professionnel : Alfred a créé un collège public à Carentan dans la Manche, Odette y assurait la fonction d'économe et de responsable de l'internat. Ils y ont été très appréciés par les élèves, les familles, et la ville de Carentan. Le courage d’Odette, pourtant loin de ses racines et de ses parents, est raconté par tous les cousins de Normandie.

En 1950, Odette et Alfred s’installent à Vic-Fezensac. Lui créé le Cours Complémentaire, devenu collège, Odette lance l’internat et accède par sa formation à un emploi de secrétaire de direction.

En 1975, Odette et Alfred prennent leur retraite, continuent leurs activités dans Vic et profitent de leur famille.

En quelques mots, ce qui caractérise Odette ce sont les bons rapports qu'elle a toujours eus avec tout le monde.

Elle est considérée bien sûr comme la femme de l’ancien Principal du Collège, qu’elle a toujours honoré et valorisé, mais aussi comme une personne sociable et discrète, intégrée, participante. Elle était et est toujours gentille, appréciée de tous.

A un repas des Palmes Académiques avec son époux : Odette a alors 60 ans.

Depuis quelques années, elle s’est accordé le plaisir de revenir habiter la propriété de son enfance, à Dému, comme un clin d’œil à son histoire.

Aujourd’hui, elle réside à l’EHPAD de Vic-Fezensac, toujours aussi entourée par ses proches.

Pour ses 100 ans, les cousins de Normandie et le cocon familial du Sud-ouest souhaitent à Odette un excellent anniversaire !"

Suggestion d'articles
Suggestion d'articles