Le retour de la foire aux oies à Riguepeu !

Capture d’écran 2021-10-06 222828.jpg

Après une année sans foire, dimanche 17 octobre, c'est le retour de la fameuse foire aux oies de Riguepeu remise à l'honneur par Jean-Denis Charrié que nous avons rencontré.

Echanges :

Journal du Gers : Jean-Denis Charrié, pouvez-vous retracer l’historique de la foire aux oies de Riguepeu ?

Jean-Denis Charrié :  La foire aux oies de Riguepeu était prévue le 18 octobre. C’était un jour fixe qui pouvait tomber en semaine comme le dimanche.

C’est une foire qui daterait du Moyen Age.

Riguepeu était la première foire de l’année où l'on fixait le prix de l'oie. 

Les éleveurs d’oies les amenaient au village soit à pied soit sur une charrette.

Il y a eu jusqu’à 2000 oies à Riguepeu.

Cette foire s’est malheureusement terminée en 1973.

Journal du Gers : Pourquoi avez-vous souhaité la faire revivre ?

Jean-Denis Charrié : J’ai toujours accompagné mes parents à la foire de Riguepeu même quand il y avait école !

J’adorais ce jour-là.

En 2006, je suis devenue président de la pétanque et avec mes amis pétanqueurs, nous avons décidé de relancer la foire aux oies, ce qui a été fait en 2008.

Dès la première année, ce fut un succès même si c’était un samedi.

On a fait 330 repas.

Depuis, c’est un événement incontournable.

Journal du Gers :  Après une année sans foire, l’édition 2021 promet d’être riche.

Quel est le programme de la journée ?

Jean-Denis Charrié : Le matin, on propose une randonnée de 8 km à 9h.

Puis les enfants de l’école publique de Riguepeu vont présenter des danses gasconnes.

A 12h30, on pourra déguster un repas sous la halle.

A 14h, le groupe Lous Mirandais va animer l’après-midi et la pétanque va faire cuire des châtaignes que les visiteurs pourront déguster avec du tourteau de Mirande et du bourret.

Toute la journée, on pourra profiter de stands de producteurs et d'artisans.

NDR : Jean-Denis Charrié fera partie des exposants avec ses objets en bois, sa deuxième passion.

Journal du Gers : Et les oies dans tout cela?

Jean-Denis Charrié : Malheureusement, avec la grippe aviaire, je ne peux pas amener les oies à Riguepeu.

Je suis très déçu car c’était l’événement de la journée.

Les oies faisaient 1 km à pied depuis la maison !

La journée durera de 9 h à 18 h .

La randonnée démarrera à 9h.

Au menu du repas de 12 h 30, sera servie " la moujetada", une  sorte de cassoulet avec de la saucisse de canard puis du fromage et un fraisier avec son coulis, le vin est compris pour 15 euros.

Il faut réserver au 06 10 93 77 77 avant le 15 octobre.

Alors, même si les oies ne sont pas de la partie, rendez-vous à Riguepeu dimanche 17 octobre pour une belle journée.

Suggestion d'articles
Suggestion d'articles