Le réemploi s'offre une nouvelle vitrine à L'isle-Jourdain

hope6.jpg

Le réemploi s’offre une nouvelle vitrine à l’Isle-Jourdain :

La friperie HOPE’ORTUNITY

 

Après plus de 20 ans passés en bureaux d’études à des fonctions commerciales et techniques, un couple de Gersois ouvre sa friperie « Hope’ortunity » au sein de la commune de L’Isle Jourdain dans le Gers (32000).

Pour ces jeunes entrepreneurs, s’implanter dans ce secteur en plein essor démographique est une aubaine. Ville limitrophe de Toulouse, l’Isle-Jourdain possède peu de marché du réemploi pourtant de plus en plus demandé par la population. En effet, les friperies et les différentes plateformes de revente sur internet sont devenues des canaux imposants en France en terme d’économie circulaire. Selon Kantar, aujourd’hui 29 % des français achètent des vêtements ayant eu une première vie, ils n’étaient que 16 % en 2018.


 

Une nouvelle vitrine gersoise pour encourager de nouvelles pratiques

Selon l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME), il serait le deuxième émetteur de gaz à effet de serre derrière l’industrie du pétrole. Des entreprises s’engagent à dénoncer et diminuer notre impact sur l’environnement en proposant des solutions responsables comme la vente de seconde main. Le marché de la friperie est en pleine expansion et permet de répondre à un besoin de base dans le respect de convictions écologiques tout en faisant des affaires, avec un impact sur l’environnement qui est réduit.

Les tendances changent et l’achat de seconde main décomplexe. Les personnes sont de moins en moins réticentes à l’idée d’acheter des vêtements en friperie. Projet longuement étudié par Lidwine et Philippe, l’idée de la friperie Hope’ortunity est d’apporter une solution autre que l’achat du neuf et encourager ce nouveau mode de consommation. L’Isle Jourdain est une ville possédant une offre encore réduite de produits de seconde main. Le but est de proposer à la ville des pièces uniques, moderne et/ou vintage. Hope’ortunity souhaite allier le chic à l’éthique et offrir une nouvelle image de la friperie, en proposant des vêtements de marque pour femmes, adolescents et hommes allant du XXS au 54, mais également des bijoux, des chaussures et des sacs à main.


 

Une collecte pour aller encore plus loin dans le réemploi

Lidwine et Philippe ont fait appel à une plateforme de crowdfunding, ou financement participatif, pour lever des fonds et ainsi proposer une plus grande gamme de produits, pour tout le monde et pour tous les goûts dans leur surface de 75m2.

hope4.jpg
hope2.jpg
Suggestion d'articles
Suggestion d'articles