Conseil Départemental : La Chambre Régionale des Comptes adresse un satisfecit à la collectivité

C’est par une minute de silence qu’a débuté vendredi 24 septembre en matinée la session de rentrée du Conseil Départemental. Le président, Philippe Martin, l’a souhaitée pour rendre un hommage « à nos collègues et amis Robert Perrussan et Alain Sorbadère, disparus à quelques jours d’intervalles ».

Avant de rentrer dans le vif sujet avec les 80 projets de délibérations, Philippe Martin, communiqua les observations et les recommandations de la Chambre Régionale des Comptes qui a effectué une vérification des comptes et de la gestion de la collectivité pour les exercices allant de 2014 à 2020. Un rapport où est mis en évidence « la gestion prudentielle du Conseil Départemental du Gers et sa capacité, malgré le poids de la crise sanitaire, à améliorer sa situation financière, à stabiliser son endettement et à maintenir une politique sociale active », résume Philippe Martin. Un satisfecit pour le Département dont l’impact de la crise sanitaire a été évalué à 7 millions d’euros de dépenses supplémentaires.

L’autre satisfécit pour la collectivité est lié à « la trajectoire vertueuse de désendettement et de bonne gestion budgétaire et comptable ». Parmi les données à noter que la capacité de désendettement est passée de 8,1 années en 2016 à 4,9 années en 2019 alors que l’endettement par habitant est de 646 €, un niveau légèrement inférieur à la moyenne de Départements de même taille, 652 € par habitant.

Au fil des délibérations

Afin de réagir face à l’inégalité d’équipement en ordinateur personnel au domicile des élèves constaté lors des confinements liés à la crise sanitaire, le Conseil Départemental fera l’achat de PC portables aux élèves de 6ème du collège de Plaisance et cela à titre expérimental pendant l’année scolaire 2021-2022. Ils seront livrés au retour des vacances de la Toussaint.

Toujours en ce qui concerne les collèges, Emeline Laffont interviendra au sujet des repas bio distribués dans les cantines. La Conseillère Départementale après avoir argumenté longuement son point de vue estimera que le 100% bio c’est de la communication. Quant aux achats, 600 000 euros, ce n’est pas forcément local puisque les approvisionnements viennent de l’Occitanie et de la Nouvelle Aquitaine. Philippe Martin trouve étonnant le manque de réaction des agriculteurs gersois notamment pour les repas exclusifs végétariens. Pour sa part le président du Département proposera une alternative carnée aux repas pris dans les cantines. Et de souligner que celles-ci sont approvisionnées pour deux tiers en produits gersois, ce qui place le Gers comme numéro un en France.

Philippe Martin a confirmé que la commission départementale de la Sécurité routière se réunira fin septembre pour relever de 10 km/h la vitesse maximale soit 90 km/h au lieu de 80 km/h sur 350 km du réseau routier départemental. Les nouvelles signalisations devraient être posées en en décembre. Il s’agit des routes D 931 (Nogaro-Condom), D 930 (Condom-Auch), D 929 (Auch-Masseube), D 634 (Lombez-L’Isle-Jourdain) et D 654 (L’Isle-Jourdain-Fleurance).

La session se conclura par un hommage de Philippe Martin à Paul Quiles décédé le 24 septembre, ancien ministre,  dont il avait été le chef de cabinet.

Suggestion d'articles
Suggestion d'articles