À la découverte d'une future passion ?

Gauge IMG_8706.jpg

En participant à la Fête du Sport et de la Culture

Les craintes s'avérèrent infondées, le beau temps a bien été toute la journée de la partie. Parce que des parties, il y en a eu à la Fête du Sport et de la Culture. Surtout des parties de ballon, bien sûr.

Parce que pour jouer avec des balles et des ballons, le choix était vaste : basket, bien sûr, football, rugby, volley, hand, etc.

Après le basket, le football, les enfants sont certainement plus aptes à tenter ce type d'expérience. Tous ou presque ont déjà joué une fois au moins à l'un de ses sports .

Partout, les enfants ont pu s'essayer aux différents jeux de ballon, sous la surveillance plus ou moins disrète des encadrants.

Derrière les stands, les bénévoles des associations tentent avec force persuasion, d'orienter vers leur sport favori.

L'entrée du parc de Gauge où se tenait cet événement, voyait passer un flot régulier de Condomoises et de Condomois à la recherche d'activités, sportives ou simlement ludiques qui pourraient, pendant l'année scolaire, occuper leur progéniture.

Démonstration d'aïkido, un art martial japonais, dont la tenue des combattants est facilement identifiable. 

Renseignements sur le club condomois en cliquant sur sa page Facebook.

Déambulant lui aussi à la découverte des multiples stands, on a pu apercevoir Jean-François Rousse, le maire de la ville, attendant, en fin de journée, l'heure de la remise officielle des récompenses,

Une activité qui n'a pas eu beaucoup à faire pour venir à la rencontre des familles et de leurs enfants puisqu'elle est basée sur le site : le Kayak Condom Sckal. Rien d'extraordinaire puisque le samedi après-midi est, durant l'année scolaire, l'après-midi consacré à l'éocole de pagaie. Ce sport, le kayak, contrairement à ce que l'on pourrait croire, n'est pas réservé aux seuls ados, on peut y débuter à tout âge

Les distractions peuvent aussi bien être sportives que culturelles ; c'est pourquoi on n'est pas surpris de découvrir le stand de la banda locale. Après un week-end des 5 et 6 septembre plutôt chargé, certains des membres de "La Band'à Part" se relaxent en tentant de convaincre ceux qui viennent se renseigner.

Après la musique phare de la région sud-ouest, place à la musique en général avec "Les Amis de la Musique" dont les différentes disciplines instrumentales doivent permettre de satisfaire beaucoup d'aspirations.

Les stands étaient très nombreux, difficiles de les détailler tous, mais le principal est que les visiteurs, eux, aient pu retrouver ou trouver ce qu'ils y cherchaient.

Un tissu associatif riche et  varié, comme c'est d'ailleurs le cas, dans beaucoup de villes gersoises de moyenne importance.

Un peu plus à l'écart, les vélos pour de simples balades ou pour tenter de transformer les plus jeunes en champions. Mais dans le cyclisme, c'est évident, il faut commencer tôt.

La ludothèque, animée par la responsable, Anne Mazé, se trouve une fois de plus délocalisée en extérieur et surtout, elle reste en attente de nouveaux locaux pour permettre de recevoir du public en toute sécurité.

Photos Marc Le Saux

Suggestion d'articles
Suggestion d'articles