... "Le cinéma français a manqué. Follement, éperdument, douloureusement."

Gascogne 2R6A2125.jpg

Une phrase dont tout le monde se souvient

Prononcée par Annie Girardot, récompensée pour son rôle dans « Les misérables » de Claude Lelouch en 1996, aux Césars, chacun aurait fini par pouvoir la reprendre à son compte si la situation sanitaire avait encore continué à perturber grandement la vie du quotidien et l'accès à la culture.

Une année dans un contexte difficile où l'association a plus que jamais dû, malgré les difficultés, respecter ses objectifs, à savoir "la défense, le maintien et la promotion du cinéma en salle, dans ses dimensions de loisir et de culture."

Deux confinements successifs en 2020  et le bilan 2020 de l’association "Les Lumières de la Ville" présente un aspect sensiblement différent au précédent.

Progressant régulièrement depuis plusieurs années, la barre des 20.000 spectateurs était dépassée pour la seconde année consécutive en 2019. En 2020, sans surprise donc, leur nombre a chuté à 6.230, alors que les séances arrivent seulement à 379 au lieu de 867 en 2019. Quant au nombre de films projetés, il atteint 195 au lieu des 376 en 2019,

Sans surprise, le nombre de spectateurs par séance, de 22,7 en 2019, descend jusqu'à 16,4.

L'asociation a établi un Top 15 de la meilleure fréquentation où arrive en tête un programme de courts métrages d'animation intitulé "La Chouette entre veille et sommeil"réalisé par Arnaud Demuynck et Frits. Suivi par 1917, un film de guerre britannico-américain de Sam Mendès, et, en troisième position, par "Monte là-dessus".

Devant cet écran, resté blanc trop longtemps en 2020, Gérard Cassou, président de l’association "Les Lumières de la Ville", a présenté le rapport d’activité, tandis que le trésorier, Jacques Flanquart, a développé le rapport financier ; les deux ont été adoptés à l’unanimité.

Pour Gérad Cassou, en 2020, le pire n'a pas été le premier mais le second coup d'arrêt avec la nouvelle d'une fausse reprise en décembre 2015. Heureusement, tout n'est pas noir et surtout la situation financière est restée saine grâce aux aides de l'État et de la Région.

Cela va permettre d'avancer et de continuer à organiser des événémens attractifs. Le prochain est annoncé pour le jeudi 16 septembre, en partenariat avec Flaran et l'exposition qui s'y déroule sur Jean Dieuzaide, une ciné-rencontre en présence de son fils, Michel.

La 5e édition du Festival du court-métrage aura lieu les 23 et 24 octobre. Un événement pour lequel, en 2020, les entrées avaient été de 670.

En novembre, une soirée thématique autour de la danse, organisée avec le service culturel de la mairie, donnera à voir le film "Les Indes galantes".

D'ailleurs, la municipalité était bien là, représentée par Françoise Martinez, première adjointe, et Hélène Delpech, troisième adjointe. Gérac Cassou a d'ailleurs remercié la mairie pour son soutien logistique et adressé des remerciements plus personnels à l'attention d'Alexis Pautrel pour son aide lors d'événements ponctuels. À distinguer dans cette liste, Jean-Louis Pellé, le projectionniste indispensable pour ses choix de programmation, mais aussi le second projectionniste, Rémy Nelson-Borel, sans eux pas de cinéma !

Les membres du conseil d'administration, se dévouant tout au long de l'année pour recevoir le public dans les meilleures conditions, doivent également être tout particulièrement honorés. 

Deux d'entre eux ont été particulièrement distingués : Nelly Badin, au conseil d’administration depuis l’origine de l’association, elle quitte ses fonctions après plus de trente ans de participation à la vie du cinéma condomois. Quant à Claudine Décremps, membre actif de l’association et ancienne présidente, elle a renouvelé son mandat au sein du C.A.

Grâce à tous ces personnes, les Lumières peuvent continuer de briller sur la ville.

Pour retrouver la programmation hebdomadaire du Gascogne 24, rue Jean Jaurès, à Condom -, plusieurs possibilités s'offrent au spectateur :

  • Téléphone répondeur au 05 62 28 03 50
  • Mail : lumieresdelaville@gmail.com

http://www.cine32gers.com/condom - ou page facebook

Photos Marc Le Saux

Suggestion d'articles
Suggestion d'articles