C'est aussi la rentrée pour la municipalité

CP 30 aout 2R6A9982.jpg

Tous les membres du bureau étaient présents pour dérouler leur feuille de route

Jean-François Rousse ouvre cette conférence de presse en évoquant la crise sanitaire. Il constate que le pays se sort plutôt bien de cette période, par rapport à d'autres, grâce à une gestion pas évidente à gérer au fil du temps. Sur un tel sujet, Il faut une concorde nationale et que tout le monde aille dans le même sens.

Il tient à rappeler que, si on veut se sortir de cette situation désastreuse, il faut avoir une couverture vaccinale la plus large possible.

Le gouvernement a bien été aidé dans son action grâce au terrain et aux élus locaux qui, dès le début, se sont attachés à rendre efficace la campagne de vaccination. Le maire profite de l'occasion pour saluer les efforts des sapeurs-pompiers, de la Croix Rouge et des agents communaux qui ont contribué à cette réussite collective.

Depuis un an, avec son équipe, tous ont parcouru pas mal de chemin et déjà réalisé un certain nombre de ce qui était inscrit dans leur projet de campagne électorale.

Pour ce faire, ils continueront en écoutant, en dialoguant, mais en décidant parce que renoncer, c'est synonyme d'immobilisme. Ne pas faire preuve d'un minimum de fermeté serait aussi syonyme de désordre. Or, pour que la ville avance, il faut prendre des avis, mais il faut trancher à un moment donné.

C'est sans doute cet état d'esprit qui a prévalu dans ce qu'il considère comme la "non affaire" du marché de la Bouquerie. Il n'avait pas souhaité réagir à chaud car il s'agit de rassembler et non d'attiser les polémiques ou de répondre à des vaines invectives.

En effet, il confirme que la municipalité qui a financé, tout l'été, la venue d'une banda pour son animation, soutient bien ce marché de toutes ses forces. Il s'agissait simplement d'une décision prise après une réunion et un débat de près de trois heures, d'avoir des véhicules sur l'esplanade présentant un ensemble harmonieux. La majorité des producteurs avait respecté les règles et, finalement, les plus récalcitrants se sont engagés à suivre l'exemple des premiers et des bâches ont été commandées.

ll faut donc dédramatiser cette affaire qui aurait pu, au contraire, nuire aux producteurs eux-mêmes.

Ensuite, Jean-François Rousse confirme ce qu'il avait souhaité, à savoir que Gérard Dubrac sera nommé maire honoraire de la cité lors d'une réception, mi-septembre.

Celui-ci est d'ailleurs à l'honneur d'une vidéo réalisée et disponible sur le média en ligne Brut [1] concernant l'Hôtel de Polignac et l'école Jules Ferry.

Vidéo intitulée "À Condom, la Mission Patrimoine contribue à la restauration de l'école Jules-Ferry" à consulter via ce lien [1].

Dernier sujet qui sera débattu avec la communauté de communes : la création d'un Office de tourisme de pays à l'échelle du PETR. Ce projet suppose un transfert de compétences et de moyens. Quatre communautés de communes sont concernées mais celle de la Ténarèze présente un avantage par rapport aux autres, son Office du Tourisme est plus performant et plus avancé, du fait du Grand Site d'Occitanie, la Ténarèze est le seul à être un office de tourisme de référence. Il faut savoir raisonner en terme d'intérêt touristique.

La Ténarèze va-t-elle s'inscrire dans ce projet mené par le président du PETR, Michel Gabas, également maire d'Éauze ?

Pour la commission des affaires sociales, la solidarité et l'éducation, Hélène Delpech évoque d'abord la rentrée des écoles.

Avec des bonnes nouvelles, tous les postes sont maintenus, aucune fermeture de classe et des effectifs globalement équilibrés.

Quelques changements au niveau des enseignants : il faut signaler le départ de deux directeurs  d'école, en primaire, à Jules Ferry, Audrey Saubadu sera remplacée par Grégory Simon ; à l'école maternelle Jacques Prévert, Lisa Toussaint est nommée à la place de la directrice actuelle qui part à la retraite. Il faut signaler également que, pour une fois, tous les nouveaux enseignants seront en poste dès le premier jour de la rentrée.

De nouveaux photocopieurs dernière génération fort attendus par les enseignants ont été livrés pendant la coupure estivale.

Les écoles élémentaires publics et privés vont recevoir un équipement informatique conséquent qui va contribuer à généraliser le numérique éducatif.

Le petit-déjeuner proposé à l'ensemble des élèves de maternelles et des élémentaires est maintenu, cette année, avec une contribution de l'État. Une prestation toujours bienvenue vu le nombre d'enfants qui arrivent le ventre vide, le matin, à l'école.

À l’occasion de cette rentrée scolaire, le maire, accompagné du Directeur Général des Sevices, de Françoise Martinez et, bien sûr, d'Hélène Delpech, se rendra  dans toutes les écoles, lundi 6 septembre, à partir de 9 heures, pour maintenir le lien avec les équipes pédagogiques.

Autre sujet : le déménagement de la Croix-Rouge et des Restos du Cœur dans leurs nouveaux locaux. La démolition de Salvandy qui se rapproche à grands pas, contraint la Croix Rouge à déménager au plus tard pour mi-octobre.

Au CCAS : un projet important consiste dans la mise à jour du registre communal des personnes vulnérables, de manière à pouvoir les identifier rapidement en cas de nécessité.

Enfin, un projet qui évolue dans le bon sens  : il s'agit de la réalisation Route de Saint-Puy d'une résidence multi-générationnelle avec 50 % de logements adaptés aux seniors et 50 % pour les familles, besoin impérieux dans le Condomois qui manque de logements.

Pour la communication, Benoît Dauga aborde trois dossiers, chacun à une étape différente de son instruction.

Le premier, un dossier quasiment abouti : la mise en place des panneaux routiers pour signaler, à chaque entrée de ville, la tenue des trois marchés hebdomadaires, à Condom. Suite à une réunion avec l'association des marchés en juin de cette année, et à la demande des intéressés, ces panneaux, déjà réalisés, seront posés courant septembre, n'engendrant pas de pollution visuelle supplémentaire puisqu'excepté deux pour lesquels c'était impossible, ils seront fixés directement sous ceux indiquant l'entrée de la cité.

Un dossier beaucoup plus important, en cours : la refonte totale du site Internet de la commune. Il a démarré depuis le mois de juin et est bien avancé. Pas retouché depuis un long moment, il y a beaucoup à faire pour améliorer ce site en le retravaillant pour qu'il soit plus ludique et plus complet qu'actuellement. Si tout va bien, il pourrait être opérationnel en fin d'année ou, au plus tard, début 2022.

Le dernier dossier mais pas des moindre : le Mag n° 3 dont la parution est prévue pour décembre. Et là, tout reste à faire.

Photos Marc Le Saux

[1] : cliquez sur les liens pour y avoir accès

Suggestion d'articles
Suggestion d'articles