Que va-t-il se passer ce matin à La Bouquerie ?

Bouquerie 1 aout IMG_6862.jpg

Tous les marchands auront-ils pu s'installer ?

Lors du dernier conseil municipal, avait été abordé en questions diverses, le problème soulevé par les marchands installés à l'extérieur, directement sur la nouvelle Esplanade Jacques Chirac.

La municipalité aurait souhaité que leurs véhicules soient moins apparents et, dans ce but, elle leur avait demandé de les cacher sous des bâches. Décision sur laquelle ils s'étaient tous mis d'accord lors d'une réunion.

Mais force était de constater que cette décision n'avait pas été suivie d'effet, sans doute, après réflexion, les intéressés l'avaient-ils trouvé, comme beaucoup d'habitués du marché, superfétatoire.

Ce que n'avait pas manquer de remarquer l'équipe municipale. C'est pourquoi les marchands avaient reçu une lettre recommandée leur intimant de respecter leurs engagements, sous peine de sanction.

Lors du dernier marché, dimanche 1er août,  un agent municipal aurait fait un état des lieux en venant sur place prendre des photographies justificatives.

Que va-t-il donc se passer ce matin au marché ?

L'incompréhension est totale tant du côté des marchands concernés que des habitués qui souhaitent conserver leur marché dans son état actuel.

Un sujet de conversation qui n'en finit pas d'échauffer les esprits.

Le calme va certainement retomber si rien ne se passe, ce matin, comme tous l'espèrent.

Bouquerie 1 aout IMG_6780.jpg
Le marchand de miel avec son stand qu'on remarque bien de loin mais le jaune de son étal n'emporte pas tous les suffrages. Sera-t-il lui aussi dans le viseur de la municipalité ?
Bouquerie 1 aout IMG_6728.jpg
Le marchand de fromages a trouvé une solution. Il a laissé son véhicule en dehors de l'esplanade. Mais son installation est-elle vraiment pratique pour lui ?
Bouquerie 1 aout IMG_6723.jpg
Laurie Marchesin et ses pâtisseries artisanales et orientales, moins grasses et moins sucrées qu'on se l'imagine, elles font l'unanimité. Appréciées par tous, se conservant au moins deux semaines, à partir de matières premières locales, les inconditionnels pourront-ils continuer à venir s'y approvisionner ?
Bouquerie 1 aout IMG_6794.jpg
Un des marchands de fruits et légumes, lui aussi sans bâche pourrait-il faire l'objet de la sanction qui menace tous ses producteurs ?
Bouquerie 1 aout IMG_6725.jpg
Roseline Perotto et Jérôme Pellefigues de La Ferme de Martin Neuf - Pas de bâche eux non plus ! Peut-être un conflit familial en vue ?
Publicité
Suggestion d'articles
Suggestion d'articles