Grand Garros, les grands travaux reprennent dans le cadre du renouvellement urbain

P1670832.JPG

Le top départ avait été donné le 16 janvier 2016 par le ministre de la ville, Patrice Kanner, lors de la signature du protocole de préfiguration du Grand Garros. S’en suivirent en 2017 la déconstruction des immeubles d’Artagan et Porthos et le projet de renouvellement urbain en octobre 2018. Lequel se concrétise à compter de ce 8 février par la déconstruction de plus de six bâtiments bordant les rues Abel Gardey et Ernest Vila. Une opération qui a été dévoilée par le maire d’Auch, Christian Laprébende, et Bernard Ksaz, président de l’Office public de l’habitat du Gers, lors d’une conférence de presse ce lundi 8 février à la salle Montaigne au Grand Garros.

Les principales phases effectives seront la réhabilitation énergétique de 38 immeubles pour obtenir le label BBC rénovation, la résidentialisation afin d’assumer les transitions entre l’espace privatif et les espaces publics, les déconstructions qui concerneront en 2021 la tour A et les bâtiments B, C,D,G, H et R [un préalable au déménagement du futur centre commercial prévu en 2022] , puis en 2023 ce seront les tours T  et E et le bâtiment I en partiel, et enfin en 2024 la déconstruction de la Tour Athos. En conséquence dans un premier temps une nouvelle offre de 161 logements sociaux seront construits sur Auch, Pavie et Duran. A noter que 90% des matériaux purgés et démolis font l'objet d'une traçabilité dans la chaîne de valorisation.

Les différents travaux dans le cadre de l’insertion professionnelle et sociale vont générer 20 000 heures en ce qui concerne la réhabilitation et la résidentialisation et 11 000 heures pour la déconstruction grâce la mobilisation de CAP emploi, Pôle emploi et la Mission locale.

Les chiffres clés

38 immeubles en réhabilitation énergétique soit 663 logements, 4 ans de travaux(2021-2024), 207 ménages relogés, 12 bâtiments démolis dont 2 partiellement équivalent à 321 logements, 161 nouveaux logements sociaux neufs, 70 millions d’euros investis, 31 000 heures de clauses sociales, 50% de gain d’économies de dépenses énergétiques en moyenne 650 €.

P1670836.JPG
La tour A sera déconstruite.
P1670841.JPG
Les bâtiments B, C, D, G, H, et R seront déconstruits.
P1670827.JPG
Un vue d'ensemble du projet.
Publicité
Suggestion d'articles
Suggestion d'articles