Le Grand Chantier de la Petite Pierre va démarrer !

Capture d’écran 2021-01-25 144650.jpg

Nous avions échangé en décembre avec Claire Garnier, la directrice de l’association culturelle La Petite Pierre à Jegun.

https://lejournaldugers.fr/article/46157-la-petite-pierre-la-culture-au-milieu-des-champs

Pour rappel, la Petite Pierre, qui a plus de vingt ans d’existence, est à la fois un espace composé de 4 bâtiments et une association culturelle en milieu rural sur le secteur de Jegun.

Elle nous avait parlé du lancement d’une 4ème campagne de travaux, un chantier d’envergure destiné à élargir le champ d’action de l’association.

Elle avait évoqué son souhait d’écrire l’histoire du chantier, projet auquel nous avons souhaité nous associer.

A cet effet, nous avons échangé avec Annaël Boulanger, attachée d’administration à La Petite Pierre qui a fait avec nous le point sur le lancement des travaux.

Journal du Gers : Pouvez-vous nous rappeler tout d’abord la teneur de ce grand chantier ?

Annaël :. Le grand chantier comprend tout d'abord la rénovation thermique des 4 bâtiments, à savoir l’isolation, les menuiseries et le remaniement des toitures.

La « Grange » sera entièrement restaurée pour créer une nouvelle salle, qui sera un espace modulable à la fois fermé et ouvert sur l’extérieur.

Un théâtre de verdure sera créé. Les extérieurs seront aménagés  avec entre autre des plantations et des cheminements permettant l’accessibilité aux personnes à mobilité réduite.

Verger

Une signalétique sera mise en place sur site et sur le territoire et pour finir de nouveaux équipements scéniques sont prévus.

La Petite Pierre souhaite inscrire ces travaux dans une dynamique de rénovation durable, privilégiant les matériaux biosourcés. Dans la continuité des précédentes campagnes de travaux, les techniques de rénovation employées seront principalement « traditionnelles » dans le respect du patrimoine existant.

Journal du Gers : C’est un vaste chantier. Quels en sont les objectifs ?

Annaël : Ce chantier s’inscrit dans la continuité d’une campagne de travaux initiée dès la création de la Petite Pierre.

L’objectif est d’avoir une proposition plus régulière dans l’année ; en effet, à l’heure actuelle, nous ne pouvons pas accueillir sur les périodes automnales et hivernales puisque nous n’avons pas de chauffage adapté.

D’autre part, avec des propositions de salles qui sont différentes les unes des autres et qui peuvent s’adapter aux besoins à la fois des artistes mais aussi des familles, nous pourrons accueillir un public plus large.

Nous avons un partenariat avec la CAF et de ce fait nous sommes espace de vie sociale, nous mettons en place des actions de médiation autour des artistes avec des groupes d’enfants en périscolaire ou en scolaire ou parfois des familles qui viennent participer à des activités autour de la présence des artistes.

Journal du Gers : A l’heure actuelle, sur le site de la Petite Pierre, vous n’avez qu’une salle de spectacle ?

Annaël : En effet, seule la chapelle est habilitée en salle de spectacle et nous avons une 2ème salle qui sert uniquement aux artistes en résidence.

A l’issue du grand chantier, nous bénéficierons d’une 3ème salle et du théâtre de verdure.

Notre grange entièrement ouverte sera refaite et deviendra une ERP, une salle qui pourra recevoir du public et qui servira à accueillir des artistes en résidence et du public en atelier ou représentation.

Le côté innovant sera qu’elle pourra être à la fois ouverte et fermée. Comme nous travaillons sur les arts de rue, on va mettre en place des baies coulissantes qui permettront de garder cette sensation d’être dehors.

Grange

Le théâtre de verdure est en contre-bas du terrain de la Petite Pierre. C’est actuellement un talus naturel qui va être remodelé pour créer une agora naturelle avec un grand espace de jeu au sol et des gradins naturels sous forme de talus et de plateaux avec vue sur la campagne derrière.

Il servira à la fois aux artistes et aux familles et pourra faire office de lieu de débats comme de représentations.

Théâtre de verdure

Journal du Gers : Quel est le calendrier du projet ?

Annaël : L’année 2020 a été consacrée à la phase de conception, l’ étude de faisabilité et la recherche de financement. Le financement est bouclé.

L’étude de faisabilité a été réalisée par un architecte, Jean-Marc Jourdain.

La maître d’oeuvre, Marie-Noëlle Tinarrage, travaille depuis 3 mois sur la réalisation du projet final.

Les éléments techniques liés à la consultation seront disponibles à partir du 25 janvier pour accompagner les entreprises dans leur candidature. La consultation sera clôturée le 19 février puisque les travaux doivent commencer en mars.

La pose de la première pierre aura lieu le 13 mars en présence, nous l'espérons, du Préfet et des élus partenaires mais ce ne sera pas ouvert au public pour les raisons sanitaires.

Le chantier devrait durer un an jusqu’en mars 2022.

Nous maintiendrons notre activité associative en parallèle et le chantier va s’adapter à l’activité et l’occupation des lieux.

Ce sera toute une orchestration à faire avec la maître d’oeuvre !

Nous avons déjà prévu un programme d’actions orchestré autour de ce chantier, des spectacles en lien avec la thématique et des visites de chantier.

Les plans

Journal du Gers : Quelles sont vos sources de financement ?

Annaël : Notre principal financeur est l’État par le biais du programme France Relance, puis il y a l’Europe via le programme Leader par le biais du GAL pays d’Auch et la Région Occitanie dans le cadre de programme Jegun Bourg-Centre, ainsi que l’agglomération Grand Auch Coeur de Gascogne tout comme les municipalités de Jegun et de Castéra-Verduzan qui ont apporté une aide exceptionnelle. Le Ministère de la Culture (DRAC Occitanie) a par ailleurs émis un avis favorable. Notre financement est assez large ; notre projet a été très bien accueilli par nos partenaires. L’association apporte 20% d’autofinancement, c’est en effet le minimum obligatoire.

Journal du Gers : Vous allez donc être force de propositions avec ces nouveaux locaux.

Allez-vous lancer une campagne de communication ?

Annaël : Nous attendons que la phase de travaux soit lancée.

En septembre dernier, les conseillers municipaux des mairies de Jegun et de Castera sont venus sur le lieu pour qu’on leur présente les travaux et pour échanger autour de ce qui est fait à la Petite Pierre et de ce qui serait à faire.

On espère faire d’autres temps de rencontres de ce type pour questionner les habitants et les partenaires, les associations…

Théâtre de verdure

 En attendant de vous parler de la pose de la première pierre, nous vous communiquons les dates d'appel d'offre : les entreprises intéressées peuvent à partir du 25/01/2021 prendre connaissance des documents de consultation en contactant : 
Marie-Noëlle Tinarrage (Maître d’œuvre) : mn.tinarrage@gmail.com ou Annaël Boulanger (en charge du suivi pour la Petite Pierre) : adminpetitepierre@free.fr.

Le délai de réception des offres est fixé au 19/02/21 à 17h.

Suggestion d'articles
Suggestion d'articles