Menu

Amnesty International France a manifesté " pour le droit de manifester"

P1670404.JPG

Samedi 16 janvier en matinée sur la place de la Libération à Auch, une centaine de personnes avaient répondu à l’appel d’Amnesty International France pour manifester pour le droit à l'information, contre les violences policières, pour la liberté de manifester et contre la surveillance de masse. A noter l’absence des divers syndicats et des Gilets jaunes.

 L’une des adhérents à l’association, Renée Courtiade, précise que « notre mobilisation relève surtout des articles 21, 22 et 24 de la proposition de loi Sécurité Globale. Ces articles vont permettre aux autorités d’élargir massivement la surveillance de la population par la police et restreindre la possibilité de toutes et tous de documenter les pratiques policières - que ce soient des journalistes, des associations des droits humains, ou de simples passants.

Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles