Menu

Unis comme les cinq doigts de la main pour soutenir les entreprises et l'emploi

P1660373.JPG

Les Communautés de communes gersoises solidaires pour abonder le fonds l'OCCAL afin de soutenir le redémarrage des professionnels du tourisme, de l’artisanat et du commerce de proximité.

Le président du Conseil Départemental du Gers, Philippe Martin, n’est pas peu fier d’avoir été le premier à dire oui à Carole Delga pour abonder le fonds l’OCCAL (Contraction des mots Occitanie et Local) à hauteur de 3 € par habitant, soit 607 000 €. Ce qui, pour la petite histoire, fait remarquer Philippe Martin « que le Gers compterait plus de 200 000 habitants, sans doute que dans le décompte se sont ajoutés les Franciliens qui ont rejoints le Gers, lors de la période de confinement ».

Reste que l’essentiel est que la Région Occitanie a su fédérer autour d’elle 12 départements et 145 Communautés de communes pour mettre un fonds de 80 millions d’euros (1) qui feront partie « d’un effort global de 370 millions d’euros en faveur de la reprise économique régionale ». Un effort que le vice-président de la Région, Jean-Louis Guilhaumon, a détaillé lors d’une conférence de presse tenue, ce vendredi 12 juin, en matinée à la Maison de la région d’Auch. Il s’agit globalement d’un dispositif financier de solidarité qui doit permettre le redémarrage des professionnels du tourisme, de l’artisanat et du commerce de proximité. Ce fonds l’OCCAL met à disposition des aides en partenariat avec la Banque des territoires en proposant des avances remboursables sur deux ans à taux 0 % avec un différé total de 18 mois et aussi des subventions d’investissement pour la mise en œuvre des mesures sanitaires.

(1) Un fonds inédit abondé et géré collectivement : Le fonds l’OCCAL doté d’une enveloppe de 80 M€ est financée à hauteur de 19,3 M€ par la Région et 17,8 M€ par la Banque de territoires. Ces financements sont complétés par la participation des Départements et des Intercommunalités à hauteur de 3 € par habitant en moyenne. Il entrera en vigueur à partir du 4 juin et sera effectif jusqu’au 31 décembre 2020.
Il sera géré dans le cadre des comités départementaux d’engagement avec l’ensemble des partenaires, associant également les Chambres consulaires et opérateurs de proximité.
P1660360.JPG
P1660363.JPG
P1660365.JPG
Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles