Menu

Viticulture : le plan de relance de 18 mois

rmp0103867_grimault_emmanuel_-_region_occitanie_original.jpg

D’une ampleur inédite en France,

Part de l’identité de l’Occitanie depuis les Romains

La viticulture est un secteur économique majeur, qui emploie 100.000 personnes. Après les taxes Trump et le Brexit, la crise sanitaire qui a entraîné la fermeture des bars et restaurants et de l’export vers certains pays, met la filière en difficulté. Si bien que les discussions engagées depuis un an par la Région pour construire un contrat de filière avec les interprofessions viticoles, les syndicats de métiers et la Chambre Régionale d’Agriculture, ont évolué et débouché sur le lancement d’un plan de relance d’urgence, ambitieux, qui sera mis en place début juillet.

D’une ampleur inédite en France, le plan de relance de 18 mois mobilisera 7 millions d’euros de la Région et l’ensemble des interprofessions d’Occitanie mettront sur la table la même somme, ce qui porte le total du financement à 14 millions d’euros. 80 % ira aux aides directes aux entreprises (sociétés de négoce, coopératives, vignerons indépendants…) à travers notamment la création d’un « Pass Relance ». Un plan d’actions collectives financé à moitié par la Région sera défini d’ici juillet pour assurer la promotion estivale des vins régionaux. Enfin, une campagne de communication collective « Vins d’Occitanie » sera lancée avant la fin de l’année.

Ce plan de relance s’ajoute aux 15 millions d’euros consacrés à la viticulture dans le budget 2020 de la Région et aux 20 millions d’euros des plans annuels cumulés des interprofessions.

 Conseil Régional Occitanie

Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles