Menu

Réussir le déconfinement

Fleurance masques  P1020919.jpg

L'objectif de la distribution des masques à chaque Gersois par le Conseil départemental et la région Occitanie

Après les cantons de L'Isle-Jourdain, de la Baïse-Armagnac, de l'Astarac-Gimone et celui de Pardiac Rivière Basse, samedi en fin de matinée, c'était au tour du canton Fleurance Lomagne de recevoir sa dotation.

Philippe Martin, le président du conseil départemental du Gers, était venu, à 11 heures, pour livrer les cartons destinés aux habitants de Fleurance et des communes alentours, soit trente-trois au total.

À cette occasion, Philippe Martin était accompagné -à sa droite sur la photo-, des conseillers départementaux, Charlette Boué et Bernard Gendre.

Ronny Guardia-Mazzoléni, conseiller régional, était également présent  puisque 30 % du montant de ces masques est pris en charge par la Région Occitanie, le reste à la charge du conseil départemental.

Les maires ou les représentants de chaque commune sont venus réceptionner les masques qui seront ensuite distribués selon le choix de chaque municipalité : au niveau de la mairie ou au domicile de chaque concitoyen.

Les masques contenus dans des poches au logo du Conseil départemental, comme celle-ci à destination de la commune de Goutz, sont malheureusement marqués "Made in Pakistan". Bien qu'étant fabriqués avec un tissu français provenant de l'Allier, ils sont achevés par une main d'œuvre très peu payée, dans le cas présent, il s'agit donc de Pakistanais.

C'est pourquoi Philippe Martin soutient l'initiative de la présidente de Région, Carole Delga, de vouloir favoriser l'émergence de deux entreprises, l'une en Haute-Garonne et l'autre en Ariège, pour arriver à fabriquer une grosse quantité de masques par semaine sur le territoire national.

Philippe Martin, comme les autres conseillers, dispatchent les poches ; là, il  s'agit de livrer Gavarret-sur-Aulouste, commune dont le nom sonne familier en raison de l'entreprise Phytogers qui y est installée. Philippe Martin ne manque pas de le mentionner.

Émilie Muñoz-Dennig, maire de Fleurance, bien sûr au rendez-vous de cette livraison, précise au Journal du Gers que les Fleurantins récupéreront leurs masques le vendredi suivant, le 29 mai. Il leur suffira de venir à la halle et de suivre le parcours fléché établi pour les marchés hebdomadaires. Cela permettra une distribution dans les règles et en respectant les consignes sanitaires. Des informations plus précises seront transmises, début de semaine prochaine, par le service communication de la mairie et par voie de presse.

Tous se regroupent derrière la table pour poser pour une photo officielle. Mais que se passe-t-il soudain sur leur gauche pour les faire se retourner ensemble ?

Un problème sous la halle ? Peut-être ! En effet, le marché hebdomadaire du samedi s'y tient à nouveau depuis que l'autorisation lui a été accordée. Le regroupement devant la porte d'entre de la mairie a d'ailleurs suscité souvent des interrogations de la part de ceux qui s'y rendaient. Certains affichaient leur déception quand ils apprenaient que, pour les masques, il leur faudrait encore patienter un peu.

Dernière photo souvenir avec un ultime carton rempli de masques qui rappelle à tous les Gersois que  "La Région et le conseil départemental prennent soin de vous".

Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles