Menu

Mobilisation des restaurateurs et hôteliers de six départements d’Occitanie

94830612_861181941015337_4366305096468791296_o.jpg

Les UMIH (Union des Métiers et des Industries Hôtelière) du sud de l’Occitanie, à l’initiative du Tarn-et-Garonne et de l’Aveyron, rejoints très rapidement par le Gers, l’Ariège, le Tarn et le Lot, ont décidé d’unir leurs compétences et leurs adhérents pour faire face au silence assourdissant des Compagnies d’Assurance.

Depuis le 15 mars dernier, le secteur de l’hôtellerie-restauration est plongé en « activité zéro », frappé de plein fouet par les mesures pour endiguer la pandémie due au COVID-19. Bon nombre de ses acteurs pourraient ne pas s’en relever, faute de mesures de relance et d’aides massives au secteur.

Lorsque les entrepreneurs du secteur ont cherché l’aide de leurs assureurs, afin d’obtenir la mise en œuvre de la garantie Perte d’exploitation prévue dans leurs contrats d’assurance, aucun n’a pu obtenir de soutien.

Dans la cacophonie des réponses obtenues de leur part, un seul mot d’ordre : s’assurer de ne jamais couvrir les restaurateurs et les hôteliers pour leurs pertes d’exploitation !

C’est aujourd’hui un rapport de force qui s’engage avec les compagnies d’assurances qui ne jouent pas le jeu de la solidarité nationale, ou ne respectent purement et simplement pas leurs engagements contractuels, en refusant d’actionner les garanties de pertes d’exploitation.

Six UMIH se sont donc réunies pour mutualiser leurs moyens et porter la défense de leurs adhérents, accompagnés dans leur action par Maître Gautier de Malafosse (Cabinet Malafosse-Vedel).

Cette mobilisation significative avec l’union de la moitié de l’Occitanie et sa puissante représentativité (2000 adhérents) va permettre une action forte pour défendre les adhérents, qui se sentent abandonnés par leurs assureurs.

Les premières salves sont partis pour maintenir une pression forte pendant que l’UMIH national tente de négocier et de trouver un accord avant le 15 mai avec les assureurs au plan national.

En attendant, les adhérents des UMIH associées à cette action se tournent déjà vers les compagnies les plus fiables pour l’avenir.

  • Soutien de UMIH 45 et Centre Val de Loire
  • Umih 46 : Lionel Marsaud - Umih 32 : Arthur Pailhès - Umih 81 : Jean Christophe Carcenac
  • Umih 12 : Michel Santos - Umih 09 : Philippe Huertas - Umih 82 : Valérie Pons et Pierre Henri Vidal
Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles