Menu

Un geste qui mérite d'être à l'honneur

nathalie martinet fleurance.JPG

Du bout du monde, elle apporte une aide précieuse à la ville.

Très attachée à sa ville natale ou réside encore sa maman, Nathalie Martinet, bien qu'installée à l'autre bout du monde depuis douze ans suit toujours de près l'actualité fleurantine. Dès qu'elle a été au courant du manque de masques entre autres, celle-ci a pris contact avec les services de la mairie de Fleurance pour faire savoir qu'elle était a même de leur en procurer.  C'est ainsi que, depuis Hong Kong, deux envois successifs sont parvenus à Fleurance. D'abord 1000 masques, puis un deuxième envoi de 500 pièces, le tout gracieusement. Un troisième envoi de 1000 masques encore où Nathalie Martinet soulignait qu'elle pouvait renouveler son aide  

Une action estimée a sa juste valeur par la maire de Fleurance, Émilie Muñoz-Dennig qui reste en contact avec la maman de Nathalie et qui soulignait  "C’est une très belle histoire qui va au cœur des Fleurantins !" "Les masques sont redistribués au personnel soignant mais aussi aux personnes assurant les aides à domicile et aux commerces locaux qui maintiennent toujours leurs services"

Depuis l'école primaire et le collège de Fleurance, en passant par le lycée du Garros, la formation de Nathalie Martinet l'a conduite à Agen, puis Paris. Styliste de profession, c'est dans la capitale qu'elle fait ses premiers pas dans ce métier avec deux grandes maisons de lingerie : Simone Perele, puis Vanity Fair, avant de s'envoler pour les USA en 2000 où elle rejoint le groupe Victoria's Secret. Elle est aujourd'hui vice-présidente de la marque à Hong Kong où elle réside depuis 2008.  

Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles