Menu

Les infirmières libérales gersoises tirent la sonnette d'alarme

Masques 1.JPG

Suite à leur manque de moyens de protection, elles lancent un appel aux dons.

Un collectif d’infirmières libérales du Gers tire la sonnette d’alarme sur leur manque de matériels de protection. Une carence importante notamment au niveau des masques qui les mettent en danger, mais aussi leur patientèle. Car ni les uns et les autres ne savent pas s’ils sont porteurs du coronavirus.

 Julie Ribet, vice-présidente de l’ordre des infirmiers libéraux du Gers, approuve sans détours la démarche du collectif : « Nous félicitons tous nos infirmiers et infirmières pour leur dévouement et investissement. Il y a une véritable solidarité entre eux et les médecins qui s’activent pour faire au mieux pour la population. Mais aujourd’hui, face à un manque de moyens, ils lancent, en désespoir de cause, un appel aux dons lesquels seront centralisés par moi-même sur Auch ».

Communiqué du collectif d’infirmières libérales
Aidons les cabinets d’infirmier(e)s libéraux
Un collectif d’infirmières libérales s’est constitué sur WhatsApp, afin de regrouper les informations et le matériel. En 48 heures, il s’étend sur une grande partie du département avec 64 Infirmières Diplômées d’État. Mais les moyens manquent. Alors…
Vous, dirigeants d’enseignes de bricolage, d’abattoirs, de l’agroalimentaire,  coopératives agricoles,
Vous, entreprises locales œuvrant dans le bâtiment, la mécanique, la carrosserie, l’agriculture,
Vous, responsables d’établissements scolaires avec des cuisines,
Faites un geste, Elles et ils ont besoin de matériel tel que: gants, blouses, masques, charlottes, lunettes de protection, protèges volant, protèges siège, surblouses, sur-chaussures…
Vous contactez le 06 13 16 69 92 ou (06 81 25 46 78) Elles et ils récupèrent les dons.
Un grand merci.
Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles