Menu

Pour un avenir ambitieux dans une ville où il fait bon vivre !

Condom GB 3 mars2R6A0637.jpg

À l’Espace Rive Gauche, mardi 3 mars, Gisèle Biémouret  a proposé un véritable show de campagne pour dérouler son programme.

Projet issu de la concertation avec tous les Condomois, la démarche en résultant repose sur la transparence et la disponibilité. La priorité sera accordée aux domaines d’action fondamentaux pour le quotidien : la santé, le social, l’éducation, l’économie et l’emploi, l'environnement, la sécurité et la propreté.

Tous ses colistiers engagés dans l'équipe ont pu démontrer, au cours de cette soirée, qu'il sont entièrement impliqués, capables de défendre leurs idées et ce programme commun, avec leurs mots et leurs convictions.

Philippe Bret : environnement, logement, sécurité, circulation et voirie

♦ Une politique de végétalisation assumée

♦ L’autonomie en matière de déplacement sera un enjeu crucial pour l'avenir. Il faudra expérimenter de nouvelles pratiques avec un service de transport à la demande, un circuit de navettes.

♦ Modification du plan de circulation et création de zones 30, zones de rencontre et aires piétonnes.

Nous ne pouvons pas rester avec un seul point de franchissement de la Baïse. Nous devons envisager sereinement la création d’un troisième pont au sud de la ville (route d’Éauze & route d’Auch). C’est sans aucun doute un travail long et semé d’embûches mais il est de notre responsabilité de l’engager pour conforter la situation privilégiée de Condom comme carrefour au nord du département.

Jean-François Sabathier : l'économie et l'emploi

Vivons Condom a l´ambition d'investir dans de nouvelles filières et dans de nouvelles manières de travailler pour préparer, pour amorcer dès aujourd‘hui ce qui fera le Condom de demain.

♦ Réorganisation des marchés du centre ville et de la Bouquerie.

♦ Un centre d'interprétation consacré à l'Armagnac sera la vitrine du savoir faire et du terroir condomois.

Marie-Claude Sabau : la santé, le social et le sport

♦ Création d'un centre de santé, qui reposera sur une véritable collaboration entre la médecine de ville et l'hôpital, afin que chacun bénéficie de la proximité des services de santé et de la meilleure offre de soins possible.

♦ Création d’un office municipal des sports, aide et soutien administratif des associations sportives.

♦ Développement du sport santé pour tous les âges, notamment au  parc de Gauge : pumptrack, jeux d'enfants, etc.

Pitto Campa : associations, culture, patrimoine et tourisme

Condom doit être fière de ses associations variées, de son patrimoine architectural, culturel ainsi que de l’ensemble des bénévoles qui la font vivre.

Comme les autres villes gersoises, Condom a sa carte à jouer pour qu'une identité culturelle lui soit attachée spontanément.

♦ Création de locaux appropriés pour l’école de musique.

♦ État des lieux et mise en place d’un plan pluriannuel de rénovation et d’entretien du patrimoine historique.

♦ Un office municipal des associations viendra donner tout son sens et surtout un accompagnement du PAVA - Point d’Appui de la Vie Associative, - mis en place depuis 2014 par le gouvernement, mais trop méconnu des associations.

Je finirai en remerciant publiquement Gisèle Biemouret de nous donner la possibilité de penser que Loisirs, Tourisme, Culture et Patrimoine sont indissociables et seront une des grandes préoccupations de la liste Vivons Condom. Ce choix politique apportera inévitablement une économie touristique plus importante. Et une ville encore plus dynamique.

Nathalie Rata 

Condom ville participative : un dialogue constant entre l’équipe municipale et les citoyens devra s'instaurer tout au long du mandat.

♦ Redéfinition et réactivation des conseils de quartier, un relais essentiel entre les élus et les habitants. Le vivre-ensemble passe par la capacité de discuter ensemble.

Des finances transparentes 

♦ Avec pour démarrer sur des bases saines, un audit sur l’état réel des finances de Condom, pour connaître sa réelle capacité d’autofinancement et bien-sûr le niveau de sa dette. 

Parce que vous êtes les payeurs et les usagers des biens et services de Condom, nous nous devons d’être attentifs et vigilants à adopter une gestion rigoureuse de notre ville.

Ultime étape de la campagne pour l'équipe de Vivons Condom, jeudi 12 mars, à 19 h, toujours à l'Espace Rive Gauche,.

Mais cette fois, en plus de Philippe Martin, la présidente de la Région Occitanie, Carole Delga, est attendue pour apporter son soutien à la candidate condomoise.

Photos Marc Le Saux

Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles