Menu

Toulouse Rodéo – Auch : les raisons d’y croire

20200216013146pRBA-image(linked_img).jpg

Ce samedi soir, pour le compte de la 17e journée de championnat de National 3, Auch Football, lanterne rouge, se déplace sur le terrain du Toulouse Rodéo FC, avant-dernier.

Nous serions tentés (une fois de plus !) de parler de match de « la dernière chance ». Mais nous ne le ferons pas. Tout d’abord, parce qu’il reste encore mathématiquement trente points à prendre d’ici la fin du championnat ; largement de quoi combler le trou de huit longueurs séparant Auch du premier non relégable. Puis ensuite, les joueurs le disent eux-mêmes, « on se battra jusqu’au bout ». Mais quand même, ce déplacement sur la pelouse de Toulouse Rodéo, avant-dernier à égalité de points avec les Auscitains, a de forts relents de virage capital. On ne peut le nier, revenir de Toulouse avec zéro point dans la besace, boucherait un peu plus l’avenir d’Auch Football dans ce National 3.

Il y a deux semaines, tout le groupe avait placé de gros espoirs dans la confrontation à domicile contre Rodez. Ce devait être le match du déclic. Et on connaît la suite. 0-4. Le coup de massue. Pour Gilles Garcia, l’entraîneur auscitain, « Il faut passer à autre chose… Je pense que les joueurs l’ont digéré plus facilement que le staff… Prendre un 4-0, ça ne fait jamais beaucoup de bien… perdre un énième match à domicile, ça devient compliqué ». Cette désillusion ruthénoise a changé le discours du staff gersois qui affirme que « maintenant, il ne faut plus parler en termes de points ou de victoires. C’est donner le meilleur de nous-même sur chaque match, et puis après, advienne que pourra ».

Pour entretenir et garder en vie la petite flammèche d’espoir, ce samedi, les hommes du président Sottum-Castano devront tout donner, sans compter. Et c’est peut-être la meilleure opportunité, ce déplacement, de signer un succès. Car le Rodéo FC qui, rappelons-le au passage, s’était imposé sur les bords du Gers à l’aller (2-1), tourne nettement moins bien qu’Auch depuis quelques temps. En effet, si on compare les neuf derniers match de ses deux équipes en championnat, Toulouse Rodéo n’a empoché qu’un seul point sur vingt-sept possibles (un nul 1-1 contre Fabrègues) ! Dans le même temps, Auch en prenait six, dont la fameuse victoire (3-0) contre Beaucaire. Et si Rodéo ne se trouve pas derrière Auch au classement à ce jour, c’est qu’ils le doivent à leur bon début de championnat où ils avaient gagné trois fois lors des cinq premières journées. Alors oui, la victoire en Haute-Garonne est tout à fait envisageable.

Quoi qu’il en soit, pour éviter de ne pas vivre une fin de saison interminable et démoralisante, le staff auscitain demande à ses troupes « de ne plus se prendre la tête, de s’arracher, de mouiller le maillot et de montrer des valeurs mentales. Je pense qu’on doit bien ça aux gens qui viennent nous voir, et essayer de ne pas les décevoir, tout simplement ».

Classement acuel :

1. Canet… 33 points

2. Balma… 28 pts

3. Agde… 26 pts

4. Fabrègues… 24 pts

5. Muret… 24 pts

6. Blagnac… 23 pts

7. Beaucaire… 22 pts

8. Alès… 21 pts

9. Rodez.. 21 pts

10. Toulouse… 20 pts

11. Aigues Mortes… 19 pts

12. Béziers… 17 pts

13. Toulouse Rodéo… 11 pts

14. Auch… 11 pts

Programme de la 17e journée :

Samedi 29 février :

Toulouse FC – Agde (16h)

Rodez – Beaucaire (16h)

Blagnac – Aigues Mortes (18h)

Toulouse Rodéo – Auch (18h30)

Canet – Fabrèges (19h)

Muret – Balma (19h)

Alès – Béziers (19h)

Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles