Menu

Amis du Vieil Auch : des satisfactions et des regrets

P1570192.JPG

« Les Amis du vieil Auch et alentours ont modestement apporté leur pierre à ce vaste dessein qui vise à rendre notre ville plus belle. Ses moyens financiers ne lui permettent malheureusement pas d’aller au-delà de quelques aides ponctuelles. En revanche véritable vigie du patrimoine, elle peut toujours alerter, suggérer et ne s’en prive pas », relatait le président de l’association, Michel Doriste Bacqué, lors de l’assemblée générale qui s’est déroulée mercredi 22 janvier.

Une association forte de plus de 200 membres dont les buts essentiels sont de faire découvrir la richesse du patrimoine historique de la ville d’Auch et ses alentours, favoriser la mise en valeur du patrimoine et faire connaître les personnages locaux qui ont marqué l’histoire d’Auch et ses alentours.

Le président est notamment très satisfait des inaugurations du parvis de la cathédrale et du Musée des Amériques-Auch, de la poursuite de la rénovation des balustres des allées d’Étigny et du remplacement des deux lions qui encadraient la statue de l’Intendant.  Et de regretter l’état d’abandon de l’immeuble Thierry sur la place de la Libération, de l’hôtel Morlan situé rue du Sénéchal ou encore les anciens établissements Mauroux qui se sont en partie effondrés.

Pour 2020, une dizaine de sorties sont programmées et trois conférences dont la première se tiendra le 5 février à 20 heures, au lycée Pardailhan, à Auch, elle sera animée par Paul Mauras sur le thème « La séparation de l’Église et de l’État, à Auch ».

P1640516.JPG
Le président, Michel Doriste Bacqué, entouré de Huguette Duguet, trésorière, et de Laurent Marsol, secrétaire.
P1640519.JPG
De nombreux adhérents ont assisté à l'assemblée générale.
Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles