Menu

Chemins d’art en Armagnac : la 11e édition s'annonce prometteuse

2020 CAA 2R6A7446.jpg

Vendredi 17 janvier, l’association Chemins d’art en Armagnac a donné rendez-vous à toutes et tous pour son assemblée générale annuelle. Un public fidèle était présent.

Odette Chalumeau, présidente, Jo Larrieu, trésorière, et Juliette Monange, secrétaire, ont fait le bilan de l’édition « hors d’âge » des dix ans qui s’est déroulée en 2019.

Celle-ci a été marquée notamment par une très belle inauguration festive, au cœur du cloître de Condom, avec l’exposition rétrospective des images des œuvres (photographies par Marc Le Saux) créées durant dix années pour de nombreux sites patrimoniaux en Ténarèze. Pour cet anniversaire, la communication a été accentuée et la plaquette totalement renouvelée.

Plus de 2600 visites sur les quatre sites ont été recensées ; plus de la moitié des visiteurs étaient Gersois. Comme chaque année, les bénévoles ont été félicités par la présidente, ils se sont rendus disponibles et se sont formés pour assurer 384 heures de présence et de médiation pour recevoir au mieux le public. Les scolaires, de la primaire au lycée, du Condomois ont également bénéficié de visites guidées, d’ateliers ou d’une mini-résidence partagée avec les artistes. Enfin des événements ont ponctué la manifestation : animations proposées par les artistes, ateliers d’écriture, séance de cinéma et conférences ont ponctué la manifestation.

Les bénévoles ont pu également au cours de l’année visiter d’autres structures culturelles et musées en Occitanie.

L’année 2019 a donc été active pour les Chemins d’art et la 11e édition est prometteuse. La commissaire d’exposition Solenne Livolsi a présenté les quatre artistes au public.

Venus en repérage pour le week-end, tour à tour, ils ont donné les clés de leur travail.

La photographe Myriam Richard, ancienne élève du Lycée Bossuet, actuellement en résidence d’actions culturelles avec le Centre photographique de Lectoure, investira l’ancien Carmel.

 

 

Le village de Ligardes recevra les œuvres de la jeune artiste Cassandre Cechella, utilisant à la fois le médium de la peinture ou des installations, souvent en relation avec la société de consommation. Détentrice d’un diplôme national supérieur d’expression plastique (DNSEP) décroché au terme d’un cursus de cinq années d’études au site tarbais de l’École supérieure d’art et de design des Pyrénées, Cassandre Cecchella vient d'être primée pour un tableau sur l'A64. Elle livre une vision contemporaine des paysages. Elle donne à voir un spectacle qui échappe à beaucoup d’entre nous : l’intrusion de l’urbanisme dans la nature. 

La jeune Ana-Vorgan, autodidacte, photographe férue de nature ira à la rencontre du château des Fousseries.

L’artiste Thierry Boutonnier habitué de la campagne dont il est issu et où il a travaillé comme ouvrier agricole, mettra en œuvre son talent d’artiste pratiquant l’humour dans un site patrimonial non encore déterminé.

Enfin, les ateliers péri-scolaires auprès des CLAE de Condom et Valence-sur-Baïse ont déjà débuté et sont animés par l’artiste William Mathieu.

La nouvelle édition des Chemins d’art en Armagnac débutera le 21 mai et se poursuivra  jusqu’au 18 juin 2020.

Si le cœur vous en dit, si vous aimez l’art et le patrimoine, vous pouvez devenir bénévole !

Le catalogue de l’édition 2019 et le DVD Chemins faisant de Remi Nelson-Borel sont toujours disponibles

En attendant, toute l’actualité de l’association est sur les réseaux sociaux et sur www.cheminsdartenarmagnac.com.

Photos Marc Le Saux

Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles