Menu

Une soirée inoubliable à découvrir les merveilles de Chine ... à Gaillac (Tarn)

Condom Gaillac IMGL6375.jpg

Avec un détour par Albi, cité épiscopale, avec sa cathédrale, la plus grande en briques du monde

Les Amis de la Marche et de l’Environnement ont bien commencé l’année par une sortie d’une journée à Albi et au Festival des Lanternes à Gaillac.

Jeudi 9 Janvier, à 9 h 30, le co-président Christian Galindo et soixante adhérents ont quitté la cité en bus pour rejoindre Albi à l’heure du déjeuner.

Ils ont été rejoint par quatre autres adhérents déjà sur place. Tout le monde s’est retrouvé devant un bon repas dans un restaurant proche du centre historique.

Puis, le groupe a visité le Marché Couvert, très belle bâtisse de 1905, une halle triangulaire, de type « pavillon Baltard », associant aux montants de métal des parois de briques et des persiennes, joliment restaurée en 2007.

Ensuite direction la Cathédrale Sainte-Cécile, comme posée sur la ville, massive et orgueilleuse, dominant les toits albigeois, elle ne se compare à aucune autre (113 m de long, 35 m de large et un clocher de 78 m de haut) et que dire de l’intérieur ! Les couleurs, les motifs géométriques et les trompe-l'œil introduisant parfois une note d’humour, les piliers, la voûte et les décors de style Renaissance italienne sur fond de bleu profond, d'origine minérale, réalisés en trois années de travail (1509/1512), cette cathédrale offre une fabuleuse bande dessinée ; il faut aussi y découvrir le grand orgue de Christophe Moucherel.

Jouxtant cet édifice religieux, les beaux jardins à la Française du palais de la Berbie (ancien palais des évêque et maintenant musée Toulouse-Lautrec), offrant une belle vue panoramique sur les berges du Tarn et, pour finir, une promenade dans les ruelles du vieil Albi avec des maisons médiévales, associant briques et pans de bois au cœur du centre ancien.

Puis direction Gaillac, le Festival des Lanternes, dès 18 h 30, avec le beau temps, pour déambuler dans le plus grand parc de lanternes d’Europe, joyau de la culture traditionnelle chinoise issu de la dynastie Tang (618-907), avec un spectacle époustouflant, toute une ville de lumière à ne pas manquer.

Ce parc de lumière de 3,5 hectares avec des sculptures lumineuses dont certaines font plus de 20 mètres de haut et près de 70 m de long. Une thématique chinoise avec pandas, temples et scènes de vie sur le thème de la route de la soie.

Une balade unique, festive et féerique ... inoubliable, à la découverte des merveilles de Chine, classées au patrimoine mondial de l’Unesco, à travers les cinq provinces millénaires de l’Empire du Milieu.

Pour la première fois, les dinosaures du Jurassique : huit reproductions des plus beaux spécimens de la réserve de Zigong, dont 3 dinos de 22 mètres de long, ont envahi le parc, au milieu des lanternes 

Pour tous ceux à qui ce reportage photos sur les Féeries de Chine avec ce Festival des Lanternes, à Gaillac, aurait donné envie .. Il n'est pas trop tard, ils peuvent encore s'y rendre jusqu'au 31 janvier 2020... après ce sera trop tard. Tous les soirs entre 18 h et 23 h.

Toutes les informations sur le site du Festival. Il se murmure que cette troisième édition serait la dernière à Gaillac. 

À 21 h 15, tout ce « petit monde de marcheurs condomois » est reparti, enchanté par cette belle journée, le,plein de soleil, un grand régal pour les yeux aussi bien dans le centre historique d’Albi qu’aux belles Lumières du Festival des Lanternes.

Photos Sylvie Le Saux

Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles