Menu

Tradition respectée : les pompiers condomois ont fêté leur sainte patronne

Condom Pompiers 2R6A5680.jpg

Comme à l'accoutumée, la cérémonie traditionnelle de la Sainte-Barbe en l'honneur de la patronne des sapeurs-pompiers s'est déroulée le samedi 7 février. Sainte Barbe protège de la foudre, mais elle est aussi la patronne, le modèle et la protectrice de nombreuses corporations liées au feu. La Sainte-Barbe est toujours synonyme de festivités et de convivialité. C’est un véritable temps fort de l’année, le moment où les pompiers se retrouvent pour partager des instants de détente, mais aussi une occasion pour être honorés.

En ce début de soirée, la sous-préfète Isabelle Sendrané, la députée Gisèle Biémouret et le maire de la ville, Gérard Dubrac, ainsi que les autorités de la sécurité civile, se sont retrouvés aux côtés du Lieutenant Pierre-Henri Pabot, chef de centre de secours. Celui-ci a dressé le bilan de l'année pour son équipe composée de 43 pompiers dont 38 volontaires et 5 professionnels sur une zone regroupant treize communes et 10.000 habitants. Bien qu'en très légère baisse, le nombre des interventions en 2019 ne peut pas masquer la question des sous-effectifs, le centre de secours  est toujours en recherche de volontaires pour compléter ses effectifs et pouvoir fonctionner dans de bonnes conditions. En dépit de cela, les pompiers condomois ont quand même participé à des renforts à l'extérieur du département pour combattre des feux de forêt.

L'année 2020 devrait voir enfin la rénovation de la caserne décidée par la direction du SDIS à laquelle la Communauté de Communes de la Ténarèze va contribuer au financement. Des nouveaux locaux seront construits à l'arrière du bâtiment principal.

Lors de son intervention, Gérard Dubrac : « tient à saluer les jeunes sapeurs-pompiers donnant ainsi une image d'une jeunesse dynamique et engagée, une jeunesse qui fait vivre les valeurs de la République ». Il félicite l'adjudant-chef, Nicolas Pokusa, le caporal, Sacha Redon et l'adjudant-chef Fabien Pelletier qui seront décorés pour acte de courage et de dévouement, pour leur action lors de deux sauvetages en 2019, à Condom.

Le professionnalisme s'est imposé à tous, volontaires et professionnels, au cours des deux dernières décennies. Mais l'esprit basé sur le volontariat perdurera encore longtemps dans les contrées rurales. Les missions du sapeur-pompier en font les héros du quotidien, tel est l'un des messages que Gisèle Biémouret a tenu à transmettre. Elle a aussi informé de la création d'un groupe parlementaire dédié aux sapeurs-pompiers, à l'Assemblée Nationale, auquel elle participe.

Tous les discours se sont rejoints dans leur témoignage de gratitude et de reconnaissance à l'égard de ces femmes et ces hommes qui sont toujours en première ligne pour venir en aide à leurs concitoyens.

Les pompiers et leurs familles assistent à cette cérémonie, même les enfants semblent comprendre la solennité de ces moments.

Photos Marc Le Saux

Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles