Menu

AG des Cuivro Foliz : oui, mais...

CUIVRO-FOLIZ-1.jpg

Les Cuivro’Foliz ont tenu leur assemblée générale dernièrement pour rendre compte de la dernière édition, et envisager celle de 2020.

La dynamique est confortée suite à l’anniversaire des 20 ans en 2018. La 21e édition du 19 au 21 juillet 2019 a rassemblé huit fanfares, une compagnie jeune public, soixante-quatorze musiciens, vingt-trois élèves en stage fanfar’class, et près de cinq mille spectateurs.

Le public est venu nombreux flâner le vendredi soir, sur la place, au son des fanfares. L’ambiance festive et estivale s’est maintenue lors du marché du samedi matin et de la parade avec présentation des fanfares l'après-midi. La soirée du samedi, toujours la plus importante, a rassemblé près de deux mille cinq cents spectateurs. 

Nouveau temps fort le dimanche matin pour les familles, avec la formule initiée pour les 20 ans du festival : le public familial s’est déplacé pour le spectacle « Tik tak tok », tandis que près de huit cents spectateurs, l’après-midi, ont assisté aux concerts et remise des prix. 

L’événement est aussi culturel et citoyen. Il réunit environ quatre-vingt bénévoles toutes générations confondues, et implique diverses associations du territoire. Acteur essentiel du rayonnement culturel de Fleurance, il reste un rendez-vous phare du mois de juillet dans le Gers, pour les locaux comme pour les touristes. Reconnu dans le milieu professionnel national et international par les programmateurs et musiciens, sa gratuité permet une mixité des publics.

Toute l’équipe des Cuivro’Foliz a renouvelé ses remerciements à l’ensemble de ses partenaires : la Ville de Fleurance, les commerçants mécènes, la communauté de communes de la CCLG, le département du Gers, la Région Occitanie et le Sénat. Sans oublier bien entendu les bénévoles, les entreprises prestataires et l’association du rugby de Fleurance.

L’édition 2019 était une belle édition d’un point de vue artistique. L’équipe permanente a également travaillé au maximum pour optimiser les dépenses des différents postes, sans entacher le cadre et les valeurs du festival (produits locaux, diversité artistique, trois jours de fête, gratuité du festival). Ainsi, le bilan de l’édition 2019 est à l’équilibre.

Mais les Cuivro’Foliz dépendent à 50 % des recettes dues à la restauration et buvette.  La perte des recettes en ce qui concerne la deuxième, cette année, a pu être compensée par celle de la restauration, ainsi que la générosité des mécènes.

Autre point noir important : la musique sur la place, hors festival, dont l’intensité sonore recouvre les concerts des fanfares, gênant par là musiciens et spectateurs.  À terme, cela peut vite porter un coup négatif important à la réputation - à ce jour excellente - du festival.

Les perspectives 2020

L’équipe des Cuivro’Foliz souhaiterait donc pouvoir s’accorder avec les commerçants de la place sur la question des terrasses et  de la musique sonorisée. Sans accord au préalable, tenu lors du festival 2020, les Cuivro devront envisager des évolutions pour le festival : démission du bureau dans sa totalité (risque financier trop important pour une association entièrement tenue par des bénévoles), déménagement du festival ?

À ce jour, le bureau est démissionnaire, dans l’attente d’une prochaine rencontre, avec un poste de Président vacant.

Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles