Menu

32e Festival du Cirque Actuel

images (1).jpg

Baro d'Evel a fait l'ouverture avec "Falaise", une création à succès

Sous un Dôme plein à craquer, les amateurs de cirque actuel ont assisté à un spectacle qui laisse interrogateur et plein de doutes.

L'animal est très présent avec les pigeons de Damas et le beau cheval blanc, mais on y rencontre aussi un aspect reptilien ; les artistes que ce soit au sol tel un nid de vipères ou sur les murs, se meuvent admirablement, grimpent, déboulent,  Ça grouille, ça crie beaucoup, ça philosophe, ça chante (bien)...

Bref, c'est ébouriffant de rapidité et d'effets scéniques, on ne peut que saluer la performance de la compagnie de Blaï Mateu et Camille Decourtye.

Les décors tout noirs, un brin déroutants au début, sont envahis au fil de la pièce par des touches puis, énormément de blanc - Ah ! Les costumes noirs de plâtre qui se craquellent pour devenir blancs - sur la fin :  place à la lumière et à l'espoir !

Un spectacle très applaudi pour une ouverture pleinement réussie.

Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles