Menu

La surprenante exposition "Formes et mouvement"

P1580877.JPG

Photo : Jean-Pierre Puyal, président de la CAVEA, entouré des artistes et des Conseillers Municipaux.

Sous l’égide de la CAVEA, l’espace culturel accueille, jusqu’au 31 août, deux artistes, un sculpteur et une plasticienne, qui se sont bien appropriés leur environnement. La plasticienne Jennifer Apaloo Kingslove s’est octroyée les cimaises pour y accrocher une bonne vingtaine de tableaux, alors que le sculpteur, Michel Facon, a investi les carrelages du rez-de-chaussée.

Jennifer Apaloo Kingslove, issue de l’école des Beaux-arts de Mâcon et de l’atelier de la Renaissance à Lyon, est à la fois une professionnelle en restauration de tableaux anciens et une artiste peintre. Ses toiles reflètent à coup sûr sa personnalité avec leurs petites silhouettes d’enfants en mouvement qui délivrent de nombreux messages dont la liberté, la paix, la solidarité, la joie… Car on les entendrait presque rires ces enfants qui « tournent et tourbillonnent dans une vive farandole jusqu’à l’extase suprême ».

Michel Facon, éducateur retraité du ministère de la justice, assume pleinement sa passion en redonnant vie à des objets de récupération, disons bien souvent de la ferraille. Cette ferraille est choisie à l’instinct, voire sur une impulsion, une idée qu’il traduira aussitôt par une première ébauche de sa sculpture. « Bien souvent, confie-t-il, il m’arrive d’avoir en cours quatre à cinq sculptures en même temps ». Puis, au fil des jours, il peaufinera les assemblages par des soudures pour concrétiser son œuvre ». Ainsi une vielle pelle peut devenir un poisson exotique…

P1580892.JPG
Jennifer Apaloo Kingslove et ses petites silhouettes d'enfants.
P1580899.JPG
Paix, liberté, expression du corps ...
P1580908.JPG
Michel Facon et son flamand bleu.
P1580901.JPG
Jennifer Apaloo Kingslove au côté de Jean-Pierre Puyal.
Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles