Menu

Du haut d'un platane, Thomas Brail compte en sauver 25

IMG_6985 (1).jpg

La police est sur les lieux

Ce matin 25 juillet, les Condomois ont découvert Thomas Brail, grimpeur arboriste et membre du groupe national de la surveillance de l’arbre, perché sur l’un des 25 platanes situés aux promenades hautes. « Il s’agit, par cet acte, de rappeler qu’il est interdit selon la loi de l’environnement, L353-50-3 de couper des arbres en alignement. Je dénonce que les élus des conseils départementaux et des conseillers municipaux le font sans la moindre impunité. Si moi, je donne un coup de tronçonneuse dans un arbre, je vais en taule de suite », rappelle Thomas Brail.

Ce dernier souligne aussi que « ces arbres sont un amas de carbone car étant des dépollueurs, ici à l’aplomb des voitures, ils capturent directement leur pollution. Je précise, ajoute-t-il, que les platanes sont en très bonne santé et abritent toute sorte d’oiseaux dont les indispensables pipistrelles ».

« Ma résistance est un acte du cœur, j’espère, comme tout dernièrement à Mazamet, où j’ai sauvé 7 platanes de 200 ans, que ce sera aussi le cas, à Condom, avec le soutien de nombreuses associations ».

Photos : Marc Le Saux

IMG_6975.jpg
Thomas Brail attend le soutien des associations.
IMG_6996 (1).jpg
Thomas Brail avant de monter dans un platane.
IMG_6979.jpg
Les promenades aux 25 platanes.
20190725_110858_resized.jpg
IMG_7022.jpg
Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles