Menu

Agnès Langevine, vice-présidente de la Région, en visite à Valoris

P1550762.JPG

Il s'agissait de détailler le Plan régional de prévention et de gestion des déchets

Lors de sa venue dans la matinée du 16 mai, à Auch, et plus particulièrement à Valoris, Agnès Langevine, vice-présidente de la Région Occitanie en charge de la transition écologique et de l'économie circulaire, a découvert, dès son arrivée sur les lieux, deux étudiantes de l’école d’architecture de Toulouse. Il s’agit de deux Gersoises, Marion Baylac et Béatrice Gaudon qui préparent leur diplôme, option économie de matériaux, lesquelles ont relevé le défi de construire un espace extérieur éphémère dans une zone d’activité n’ayant pas un lieu dédié à la construction. C’est bien le cas de Valoris qui leur a permis d’utiliser des matériaux dont ils ne savaient que faire pour monter leur projet, un espace d’accueil. Après avoir dessiné les plans, les deux étudiantes ont construit durant une bonne demi-heure leur œuvre avec des palettes, bobines et chevrons en bois et autres objets. Le résultat est exceptionnel et significatif quant au recyclage des matériaux.

Agnès Langevine qui était accompagnée de Fatma Adda, conseillère régionale, ont fortement apprécié l’originalité du projet et échangé avec les deux étudiantes en leur rappelant que la Région est à leur côté pour les aider à développer leur concept.

Puis c’est avec le directeur de Valoris, Sébastien Beaulande, qu’Agnès Langevine et Fatma Adda ont visité Valoris qui rentre dans le cadre du Plan régional de prévention et de gestion des déchets. La vice-présidente de la Région en a profité pour détailler ce plan dont le but est de développer l’économie circulaire et la lutte contre le gaspillage alimentaire. Il est donc fait appel à des projets sur des thématiques prioritaires, comme la gestion des déchets à destination des collectivités, des professionnels du secteur, des entreprises, et des associations. Lesquels seront soutenus par la Région en proposant des actions innovantes répondant à cet enjeu. L’aide régionale peut aller de 1.500 € à  40.000 €, pour financer des projets qui seront mis en œuvre en 2020. La date limite du dépôt des projets est fixé au 7 juillet sur https://jeparticipe.laregioncitoyenne.fr/project/developpons-leconomie-circulaire/collect/depot. Valoris ne manquera pas de candidater car ayant le projet de développer sa matériothèque en créant une zone d’aérogommage.

« La Région Occitanie produit 18 millions de tonnes de déchets par an dont 11 millions de tonnes pour le BTP. En 2023, la loi impose une diminution de 50 % de ces déchets qui sont enfouis, c’est un défi à relever. Valoris est le bon exemple de recyclage avec sa ressourcerie très opérationnelle qui remet dans le circuit toute sorte de matériaux. Pour nous, la Région, les déchets doivent être une ressource pour asseoir un nouveau modèle économique. Nous misons aussi sur le bio-déchet avec une collecte à part en vue du compostage et la production de biogaz », résume Agnès Langevine.

P1550745.JPG
Marion Baylac et Béatrice Gaudon devant leur espace éphémère.
P1550756.JPG
Fatma Adda, Marion Baylac, Béatrice Gaudon, Sébastien Beaulande et Agnès Langevine en discussion.
P1550762.JPG
La découverte de l'espace éphémère.
P1550768.JPG
Visite de Valoris. - Photos DR
P1550776.JPG
Agnès Langevine détaille le projet de la Région.
P1550785.JPG
Le chef d'atelier, Mikaël Batillat, explique comment les deux bobines deviendront une bibliothèque.
Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles