Menu

Nicole Belloubet, grande supportrice de l'Union européenne

P1550842.JPG

La ministre de la Justice s'est exprimée lors du débat initié par LREM du Gers dans le cadre des élections européennes

Fort attendue à l’entrée du hall du Mouzon par un petit groupe de Gilets Jaunes regroupés autour de Joanna Liberty et quelques militants du collectif antifasciste gersois, Nicole Belloubet, ministre de la Justice et garde des sceaux, n’a pas hésité d’aller à leur rencontre. Des discussions s’engagèrent l’espace d’un quart d’heure où furent abordées quelques questions sociétales, notamment sur les plus démunis et sur l’affaire des lycéens de Mantes-la-Jolie.

Après cet intermède auquel il fallait s’attendre, Nicole Belloubet accompagnée du député, Jean-René Cazeneuve, a rejoint la cinquantaine de personnes venues pour écouter la ministre et débattre avec elle sur le thème de l’Europe. C’est avec aisance et conviction qu'elle fit un tour d’horizon sur l’Europe dont voici quelques phrases clés de son discours : «L’Europe, c’est une construction qui pendant longtemps a suscité le désir et l’envie », « Les Balkans sont très demandeurs de leur adhésion à l’Europe, on ne va pas le faire pour le moment »,  « L’Union européenne s’est construite sur le développement économique, la circulation des biens, des personnes, des capitaux », « L’Europe, c’est une histoire qui se construit, l’Europe, c’est du concret », « L’Europe, c’est aussi un déficit social, écologique et de gouvernance »,  « L’Europe a des difficultés avec la Hongrie, la Roumanie et la Pologne qui musellent les médias, la liberté de presse et l’indépendance de la justice », « Les Anglais qui seront toujours un peuple ami, doivent sortir de l’Europe, cela dans le respect de la démocratie », « L’Europe joue un rôle moteur au niveau de la sécurité et aussi au niveau de la lutte contre la fraude fiscale, notamment sur les fraudes à la TVA de type carrousel ».

Puis, après son intervention qui dura une demi-heure, un débat questions-réponses s’instaura entre le public et la ministre où il fut question des enjeux de l’élection européenne et des inquiétudes formulées par les Restos du cœur.

Communiqué de La République en marche du Gers
Meeting Renaissance
Le 20 mai 2019, à 20 h 30, à Auch (Salle des Cordeliers), se tiendra le grand meeting de la liste Renaissance dans le cadre des élections européennes du 26 mai. Nous aurons à cette occasion la chance d’accueillir Jérémy Decerle, ancien responsable syndical agricole et éleveur en Saône-et-Loire, 4ème sur la liste, ainsi que Pascal Durand, ancien eurodéputé écologiste, 18ème, pour un débat autour de l’agriculture et de l’environnement dans nos territoires ruraux et dans l’Europe de demain.
 
P1550839.JPG
Bertrand Gonthiez, délégué départemental LREM, Nicole Belloubet, ministre de la Justice, Jean-René Cazeneuve, député du Gers.
P1550841.JPG
Une partie de l'assistance. - Photos DR
P1550813.JPG
Des manifestants attendent l'arrivée de la ministre.
P1550825.JPG
Joanna Liberty, Gilet Jaunes, en discussion avec Jean-René Cazeneuve et Nicole Belloubet.
P1550835.JPG
Johan Paris, du collectif antifasciste gersois, en discussion avec Nicole Belloubet et Jean-René Cazeneuve.
Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles