Menu

Le caricaturiste de Charlie Hebdo, Loïc Faujour, a dévoilé quelques unes de ses œuvres

DSCF0054.jpg

Samedi dernier, à la salle des fêtes de Rozès, l’association « Confluences » avait accroché plus de 80 dessins de presse de Loïc Faujour. Le vernissage des œuvres exposées s’est fait en présence de Michel Vic, maire de Rozès, Robert Frairet, président de la Communauté de Communes d'Artagnan-en-Fezensac et conseiller départemental, Marie Martine Dalla-Barba , conseillère départementale, Bernard Delor et Christelle Thiriet les co-présidents de Confluences, Karine Labrousse, directrice de la Médiathèque de Vic-Fezensac et Jean-Claude Vuillemin, président de l’office de tourisme.

Tous, au cours de leurs interventions, révélèrent leur bonheur de recevoir un si illustre dessinateur. Lequel a dévoilé des dessins très drôles, très trash et plein d’humour, de quoi réconcilier avec les dessins de presse. Comme il le dit « Tout le fait chier, mais un rien l’amuse ». Nous pouvons rire de ses dessins qui, tous les mois, nous réveillent dans Siné Mensuel, dessinateur de presse à «Charlie Hebdo»,pour lui depuis janvier 2015 « Une chose est sûre, cette liberté gagnée dans les années soixante-dix, a pris un sacré coup derrière les oreilles ».

 « J’ai commencé tôt à dessiner, dès le CM1, je me démerdais pas mal. À l'adolescence, quand je me suis politisé, le dessin a été une façon de m’exprimer, de résumer d’une belle façon ce que d’autres écrivent dans plusieurs pages ». révèle Loïc Faujour. Oui évidemment Loïc Faujour impressionne par son talent et son franc-parler : « je suis Parisien mais je déteste le PSG », ce qui résume bien un dessin où il définit son métier de dessinateur de presse  en trois phrases : « Avoir des idées, un bon avocat et un gilet pare-balles ...».

DSCF0061.jpg
Les personnalités: M. Vic, R. Frairet, L. Faujour, M.M. Dalla Barba, B. Delor, C. Thiriet et K. Labrousse et J-C Vuillemin.
DSCF0062.jpg
DSCF0059.jpg
DSCF0057.jpg
Photos DR
Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles