Menu

Alors GÉNÉRAL on fait quoi ?

ESPIAU

Caserne Espagne : la ville a sélectionné un « programmiste »

Depuis le départ des militaires en 1996-1999 ( oui 20 ans) la caserne est désaffectée. Après les 18 ans de tergiversations de l’état, l’école de la gendarmerie, de la police, de la deuxième chance, le projet immobilier « marseillais » … Le Gers a bien coulé. Propriétaire enfin depuis décembre 2017 des 5 hectares de l'ancienne caserne Espagne, la ville d'Auch a sélectionné un programmiste (urbalterre) chargé d'étudier les différentes options de réhabilitation du site. La première phase consistera à établir un diagnostic et des études des marchés locaux. Ceci permettra de mettre en adéquation les projets possibles sur le site de la caserne avec les besoins de la collectivité et les attentes de la population

Christian Laprébende Maire d'Auch.

. "Nous devons être attentifs à ce que les projets développés sur le site de la caserne répondent à de vrais besoins et ne viennent pas déséquilibrer notre tissu économique et social "

"La deuxième partie de la mission portera sur la réalisation d'un « plan guide », document de référence résumant la stratégie de long-terme du projet urbain. Le plan guide est un document indispensable à toutes les parties prenantes susceptibles d'intervenir dans le périmètre à réhabiliter. C'est un cahier des charges permettant à chacun de s'inscrire dans la démarche globale que nous allons définir ensemble".

"Ces deux missions doivent se dérouler sur une période de huit mois. Fin octobre, une équipe de maîtrise d'œuvre urbaine sera recrutée afin de mettre ce programme en œuvre. Les premiers travaux d'aménagement des espaces publics pourront alors commencer."

Dominique Dias( Urbalterre), Christian Laprébende, Dominique Harriet( Convergences ), Antoine Luginbühl (atelier passeurs) paysagiste.

Fin octobre, une équipe de maîtrise d'œuvre urbaine sera recrutée afin de mettre ce programme en œuvre. Les premiers travaux d'aménagement des espaces publics pourront alors commencer. La population a été consultée en juin dernier à l’occasion des journées portes ouvertes et près de 500 questionnaires ont été recueillis. Le résultat de cette consultation rendu public a été remis au cabinet « Urbalterre » afin qu'il soit pris en compte dans la définition du projet. D'autres consultations seront organisées par le prestataire dans le cadre de sa mission, sous forme d'ateliers et de réunions publiques. De cette première consultation, il ressort plusieurs points : le projet devra faire de la place à toutes les générations et à toutes les catégories sociales de la population, de la petite enfance au grand âge. Mixité sociale et solidarité sont des valeurs souvent retrouvées dans les réponses. Il devra également répondre à tous les aspects de la vie quotidienne : on doit pouvoir y habiter, y travailler, y consommer, y pratiquer des loisirs sportifs ou culturel, s'y promener ou s'y rencontrer. Les projets devront répondre aux meilleures normes environnementales.

"Cette première consultation confirme un certain nombre d'intuitions que nous avions déjà concernant l'avenir de ce site, notamment en ce qui concerne l'aspect environnemental. Quels que soient les projets qui seront réalisés sur ce site, il est important que nous soyons novateurs dans ce domaine. Les questions environnementales, de même que celles concernant la qualité des équipements, le partage des espaces, le vivre ensemble, sont au cœur de toutes nos actions. Le projet de la caserne doit intégrer toutes ces dimensions. Je tiens à ce que la population continue d'être associée à la réflexion que nous allons poursuivre. Et dans cette optique, nous ne manquerons pas d'ouvrir à nouveau le site au public comme nous l'avons fait une première fois en juin 2018."

Deux projets déjà lancés : la construction par la Région Occitanie du futur Institut de formation en soins infirmiers (Ifsi), et l'agrandissement du cinéma par Ciné 32 qui va ajouter deux salles supplémentaires et réaménager l'espace bistrot. Depuis que la ville s'est portée acquéreur du site, une vingtaine de porteurs de projets se sont déjà fait connaître. La pertinence de ces propositions va être évaluée dans le cadre de la mission confiée au cabinet « Urbalterre » .

Voir l'article précédent :AUCH : Requalification de la caserne Espagne

               Pour en savoir plus sur le Général Espagne

Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles