Menu

Le convoi de l'A380 bloqué par Handi social

DlLP6ybXsAUoQI2.jpg

Un convoi de l’Airbus A380 bloqué toute la nuit par le collectif Handi-social

Un mois après leur opération péage gratuit au sud de Toulouse,  le collectif Handi-social est repassé à l'action dans la nuit du mardi 21  au mercredi 22 août 2018.
Des militants de l’association (une quinzaine de personnes handicapées, dont 8 en fauteuils roulants, plus leurs proches) et un élu municipal de Lavaur (en situation de handicap) ont bloqué le convoi de l’A380 d’Airbus à l’Isle Jourdain dans le Gers entre 1h du matin et 5h30. Installé sur la chaussée sous des tentes, pour exiger le retrait de l’article 18 de la loi ELAN.

Ce projet de loi relatif à l’Évolution du Logement et à l’Aménagement Numérique (ÉLAN), dans son article 18, votés par l’Assemblée Nationale, réduit de 90 % la production d’appartements neufs en RDC ou desservis par ascenseur qui seront accessibles, immédiatement habitables sans travaux par des personnes contraintes à se déplacer en fauteuil roulant. Le 19 juillet, le Sénat a limité ce recul à 70 %.

Dans l’incapacité d’acheminer les pièces d’A380 comme cela était prévu, Airbus a donc décidé de reporter son convoi de 24 heures, après avoir patienté entre 1h et 5h30 du matin. 

Pourquoi Airbus ? Parce que le pouvoir économique, en restreignant leur accès au logement, les contraint à s’attaquer aux intérêts économiques qui dirigent ce pays. Si Airbus est capable de faire faire des routes privées pour ses convois, de privatiser l’espace public, alors Airbus doit être capable d’exiger de faire construire suffisamment de logements accessibles à tous pour répondre au vieillissement de la population, et au progrès de la réanimation qui multiplie les causes de handicaps.

Ils ont demandé à échanger par vidéo avec le premier ministre et Tom Enders, le PDG d’Airbus. Demande restée sans réponse à cette heure.

Les militants ont donc promis de revenir ce soir, et appellent la population à bloquer le convoi 24h de plus, tant que Premier ministre et PDG d’Airbus ne les contactent pas pour confirmer le retrait de l’article 18 du projet de loi ELAN.

CDT32_0030036.jpg
IMG_7688.jpg
Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles