Menu

Petite parenthèse

@sasotusar.jpg

Dès potron-minet

Jonquilles, violettes, pâquerettes… Mimosas, pervenches, jacinthes… Primevères, myosotis, ancolies… Vous en voulez encore ? Bourdons, lézards, papillons… Mésanges, rouges-georges, merles, tourterelles, rossignols… Toujours pas convaincus du retour du printemps ? Ouvrez les fenêtres et écoutez. Pour peu que vous habitiez en pleine campagne, près d’un parc ou d’un jardin, tendez l’oreille. Entendez cette symphonie prénuptiale, ce babil d’oiseaux qui s’élève des arbres et des buissons ! Sans doute que les premières lueurs de l’aube sont le meilleur moment de la journée pour en profiter, dès potron-minet.  

Au commencement de cette expression était le « potron-jacquet »,  utilisé dès le XVIIe siècle. Le « potron » viendrait de l’ancien français « poistron », issu du latin vulgaire « posterio » désignant le postérieur. Le jacquet quant à lui n’est autre que le nom attribué à l’écureuil dans certaines régions de France.  Or, il se trouve que le petit rongeur est réputé pour s’activer dès l’aurore. C’est donc à ce moment-là que l’on a le plus de chances d’apercevoir son joli popotin.

Au fil du temps, l’urbanisation ayant envahi bois et forêts, l’écureuil a cédé sa place au chat -notre « minet » national-, bien connu lui aussi pour sa tendance à vouloir se balader dès le point du jour, transformant ainsi notre expression en « dès potron-minet ».

Alors bien sûr, il est probable que votre chat ce matin préférera le confort du canapé pour une grasse-matinée dominicale, plutôt qu’aller affronter le retour du « Moscou-Paris » et ses températures qui n’ont vraiment rien de printanières. Mais faites fi de ses caprices félins, et ne perdez pas de vue les prémices d’une renaissance annoncée. Mardi marque le premier jour du printemps, certes sur le calendrier, mais Monsieur Hiver aura beau faire de la résistance, on sait déjà que son combat est perdu d’avance…
 

Photo @sasotusar sur Unsplash

Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles