Les retraités ont boudé leur manifestation

P1360036.JPG

Cette matinée du jeudi 28 septembre, place de la Libération à Auch, ne fera sans doute pas date dans les annales des syndicats de retraités lesquels étaient tout juste une centaine à manifester notamment contre l’augmentation de la CSG à 8,3%.

Jean Lantaron, de l’Union nationale interprofessionnelle des retraités solidaires s’en explique en arguant « que les gens sont de plus en plus craintifs à descendre dans la rue et que ce n’est jamais les plus pauvres qui manifestent ». Et d’aborder ensuite le budget présenté par le gouvernement lequel « favorise les 10% de la population la plus riche et qui défavorise ceux qui sont au minimum. Par exemple, commente-t-il, pour Bernard Arnaud les mesures fiscales vont lui rapporter 550 000 euros par an mais pour les pauvres il en coûtera 337 euros par an. Nous demandons de la justice sociale, on s’en éloigne de plus en plus ».

A l’issue de la manifestation à 11 h 30 les syndicats ont été reçus par le préfet du Gers.

P1360053.JPG
Les retraités place de la Libération à Auch.
P1360029.JPG
Jean-Marc Laborde (FO), Jean Lantaron (Solidaires), et Christian Navarre (CGT), sont intervenus pour expliquer leurs positions.
P1360054.JPG
Prêts pour aller rencontrer le préfet.
Publicité
Suggestion d'articles
Suggestion d'articles