Menu

Ouverture de la chasse

chasse-billebaude.jpg

   CHASSE 

  Rencontre   avec le  président Alain Agut le soir de  l »’ouverture  

 

  Il  revient  de parcourir   chaumes  et guérets  , a  suivi  quelques   sillons  de  vigne  et  a  vu  «  du gibier »  en particulier   faisans  et  perdreaux 

 Journal du Gers ;    Comment   s’est  déroulée   cette  journée  d’ouverture   ?

Alain  Agut   : D’une   manière traditionnelle , ce n’est  plus l’époque   où le chasseur     rêvait  à des prises   fabuleuses , préparait  la veille  tout le matériel , cartouchière , gibecière,  gâtait   un peu   plus son chien, , mais  il y a   encore  des     gens   qui ont la passion   de la chasse .La pluie  qui  est tombée  dans la matinée   a  favorisé  la quête  des  chiens , et il   y  a eu  de  modestes  tableaux  de chasse .

 

J.D .G :  Combien  de permis avez  vous   dans  la Société ?

A.A :   je ne peux vous   donner   un chiffre exact, car      des chasseurs  ne prennent pas  forcément  le permis  pour l’ouverture  .L’an  passé nous  en avions   120- Mais  nous  regrettons   que  les  jeunes  ne soient pas  attirés  par  la chasse , et  les bérets   noirs    vieillissent  et  ne sont  pas remplacés . Un effort  financier    est pourtant  fait  par la fédération, la  société  locale  .

JDG ; Que  faites   -vous  également   pour  sensibiliser les   gens à  la chasse   ? A.A   Nous   faisons  une  « journée    chasse   ouverte »nous    invitons  les gens  à  venir  découvrir   ce qu’est   une journée  de  chasse :    découverte  du  milieu  , travail des chiens ,     courants  ou d’arrêt,  débat   aussi   sur le  rôle  des chasseurs    dans le domaine  écologique  .Cette  journée   est fixée  au dimanche 15    Octobre   -  rendez –vous  aux  arènes  (  salle  d’éviscération ) ;  autour  d’un solide  déjeuner    .

J ;d  G  /   Qu’elles   ont été  vos   opérations de  repeuplement   ?

A ;.A   :  L’an   passé  nous   n’avons pas  pu      repeupler   en raison  de  la réglementation  de la grippe    aviaire,les   fournisseurs   n’avaient  pas   de  gibier   , s’ils  n’étaient  pas  touchés   on ne  pouvait pas    le faire   circuler 

Cette année   nous avons   lâché  en  deux  fois   400 faisans  et  350 perdreaux .Pour  le lièvre  dont  l’ouverture   n’aura lieu   que  le  dimanche   8 octobre , nous faisons  partie  du  GIC  et  nous  avons limité   à  2 lièvres 

Jd G   Quel  est le  plan  de chasse   de la Société   Saint   Hubert  -Osse –AUZOUE ?

A ;A  /  Le  chevreuil   est  certes   très  présent   sur   nos   6500 hectares  de  terrain  de   chasse ,mais  nous avons  demandé   une diminution  du   nombre  de  chevreuils    à  prélever   , nous   aurons   76  bracelets .Le  sanglier a  une  population importante , mais il  est difficile   à  chasser , tant   que les   maïs   sont hauts,  l’an dernier  en   4  battues   nous  avons      abattu   12  bêtes  

J du  Gers :  Au  cours   de l’assemblée  générale  quels  conseils  avez  vous donné aux    chasseurs   , ?

A .A :   Je leur  demande  de ne pas chasser   trop  près des  maisons , d’être     convivial   avec  les agriculteurs     qui  vous tolèrent sur  leurs  terres, de  se  comporter    en vrai  chasseur  pratiquant   son sport   favori .

 

              RECUEILLI   par  Pierre  DUPOUY

chasse-devantsoi.jpg
Récompense au chien Tobi
Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles