Exposition au Restaurant "La Grande Ourse" à Mauvezin

20170709190012

Lumineuses aquarelles de Frances Miles

Photo : Frances Miles dans le jardin de la Grande Ourse 

Quand on découvre l’affiche, on entre directement dans l’univers de Frances Miles… « La cage d’oiseaux » tout en nuance de bleus (cyan, bleu ciel, gris) de belles couleurs rappelant le bleu de Lectoure…l’ambiance de sa toile est toute en douceur, le geste est sûr, elle sait où elle va…Même si  l’artiste tâtonne un peu, elle s’imprègne du  monde dans lequel elle s’évade ! Elle a utilisé la lumière, le soleil, les ombres… comme  par exemple dans le Sud-Est, elle confie : « un jour j’étais dans un restaurant , il me semblait que pendant le repas, tout me semblait figé, mais soudain, quelque chose s’est passé, et cela m’a inspiré. J’ai gardé ce moment en mémoire pour le travailler une fois de retour dans le Gers. »

Pour Frances, le Sud-Ouest offre une diversité de paysages magnifiques,  dans le Sud-Est, il y a comme une sorte de magie,  ils sont inhabituels ou originaux… que l’on ne découvre pas toujours ici !  Mais elle apprécie ce contraste, celui-ci lui permet de s’exprimer différemment, de se renouveler.

Britannique d’origine, elle réside en Lomagne depuis 25 ans, autant dire que c’est sa deuxième patrie, elle s’est parfaitement habituée à ce qui l’entoure, durant toutes ces années, elle a peint et dessiné.

Au fur et à mesure que l’on évolue autour de ses aquarelles installées sur les murs en pierre aux reflets dorés, on entre dans un espace de douceur, de calme…d’ailleurs elle avoue « j’aime me promener, chiner dans les brocantes, à la recherche d’un « coup de cœur » pour un objet qui sera peut-être le début d’une belle histoire picturale ! J’aime aussi observer la nature et les gens, les jardins, les parcs, tout est dans les attitudes , les espaces.. »

Ses couleurs sont  chatoyantes, l’aquarelle est avant tout une question de rapidité,  la vitesse du passage du pinceau sur le papier détermine la qualité de la trace…un lavis de bleu de cobalt, une trace de Sienne brûlé, avec un fond d’orange de cadmium et de l’ocre jaune, cela représente une réflexion de tous les instants…  ses sujets sont variés, pleins de vie, laissant l’imagination vagabonder, ses aquarelles prêtent à la rêverie..se servant de pastels, une matière plus sèche, lui permettant de changer les nuances, une autre technique…avec le dessin comme point d’orgue.

Frances Miles a un attrait pour la nature qui parait profond,  selon elle, cette vie naturelle touche tout le monde.. elle s’échappe à travers ses œuvres et ressent un calme, une quiétude comme si tout cela la rassurait et l’épanouissait peu à peu.

Vous pourrez découvrir cette très belle exposition dans l’agréable restaurant de la  «  Grande Ourse » tout l’été, jusqu’au 24 septembre.

base de st clar 2017 032.JPG
Dominique Barrau ( gérante du Restaurant) en compagnie de l'artiste
Scooters d'un autre temps...
Scooters d'un autre temps
20170710004911
L'horloge rouge
20170710004911
La cage d'oiseaux
Suggestion d'articles
Suggestion d'articles