Menu

EAUCH Bien commun s'adresse au préfet du Gers en raison "d'une pollution visuelle"

648x360_pollution-eau-canal-fosse-remparts-strasbourg-27-octobre-2016.jpg

Le bureau de EAUCH Bien commun, par l’intermédiaire de Monique Planté, présidente, et Christiane Filhos , secrétaire, ont adressé une lettre ouverte au préfet du Gers:

"Il est observé régulièrement sur la commune d’Auch des rejets gris dans l’eau du Gers en face l’usine de production d’eau potable Saint-Martin. Ces rejets gris altèrent l’aspect visuel du milieu récepteur, l’eau, il s’agit d’une pollution. Tout rejet de produit dans une rivière, qu’il soit toxique ou non, constitue un déchet au sens du livre 5 du code de l’environnement. Ce même code dit qu’un déchet ne peut être abandonné dans l’environnement. S’agissant de l’état de risque potentiel de ces déchets aucun élément d’analyse qui établisse avec certitude leur innocuité ne nous a été fourni lors des CCSPL (1) de la mairie d’Auch. La municipalité s’est exprimée dans la presse : « Ce liquide noirâtre est une trace de lavage de filtres qui est sans risque. Les filtres sont lavés régulièrement et depuis plusieurs années. Il n’y a pas de désagrément pour la rivière. Tout est contrôlé par l’ARS. » Mais cette réponse n’est pas satisfaisante. En vertu du principe de précaution, nous vous demandons de faire cesser immédiatement ce rejet et de nous fournir rapidement des analyses de ces matériaux rejetés (concentration en métaux lourds, résidus de pesticides et leurs catabolites). En attente d’une amélioration de la qualité de l’eau, croyez, Monsieur le Préfet, en notre détermination à défendre l’intérêt général, le bien être et la santé de toutes et tous".

(1) Commission Consultative des Services Publics Locaux

Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles