Menu

Les avertisseurs de radar, une affaire qui roule

20151029173436tlchargement1jpg.jpg

Une récente enquête  sur 1 221 Français de 18 à 45 ans  du comparateur d’assurances auto Minute-Auto   révèle que sur toutes les personnes interrogées, seules 12% n’utilisent pas d’avertisseur de radars.

Les trois quarts des utilisateurs s’en servent assez fréquemment, 48% le font à chaque déplacement. Seuls 4% ne l’utilisent que rarement.  Près des deux tiers des possesseurs d’avertisseurs (63%) se chargent de relayer les emplacements de radars sur les réseaux sociaux.

Une minorité profite également des autres options de l’appareil : 17% s’en servent pour tous les dangers que l’on peut rencontrer sur la route, 10% l’utilisent pour combattre les bouchons et 7% se guident grâce à lui.

Sur le marché des avertisseurs de radars, deux entreprises se taillent la part du lion avec 96% des utilisateurs : Waze (64%), et Coyote (32%).  

Ces avertisseurs remplissent  leur mission les trois quarts du temps. Dans 44% des cas, ils le font systématiquement en signalant le moindre radar ou danger sur la route.

Waze est l'application de trafic et de navigation communautaire ayant la plus grande communauté dans le monde. 

Résultat complet de l'enquête sur le site http://minute-auto.fr/pages/enquete-avertisseurs-radars

 

Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles