Menu

Le préfet du Gers, Pierre Ory, a lancé le 26ème concours « un des Meilleurs ouvriers de France

P1310374.JPG

Mardi 28 février dans les salons de la préfecture, le préfet du Gers, Pierre Ory, a lancé le 26ème concours « un des Meilleurs ouvriers de France,(MOF) » en présence du délégué régional, Guy Etchegoinberry, d’André Laran, Conseiller Départemental, Raymonde Bonaldo, adjointe au maire d’Auch, d’André Daguin, Bernard Ramounéda, d’une quinzaine d’étudiants du lycée professionnel de Nogaro, et de Marc Botton de Masseube, 90 ans, titulaire de deux médailles d’or.

Pierre Ory souligna que ce concours est un coup de projecteur sur l’excellence française, le travail, et l’artisanat. « Il se nourrit aussi, analyse-t-il, d’une éthique des MOF qui redonneront ce qu’ils ont reçu ».

 Guy Etchegoinberry rappelle que sont distribuées seulement des médailles d’or, « c’est le graal pour un ouvrier car il s’agit d’un meilleur ouvrier de France ». Et d’ajouter : « L’important pour l’ouvrier est de savoir comment j’ai réussi à passer les obstacles et de comprendre que l’excellence c’est l’humilité ».

Les inscriptions au 26éme concours sont ouvertes jusqu’au 30 mars 2017. Pour en savoir plus consultez le site : www.meilleursouvriersdefrance.org

Parmi les invités à cette cérémonie, Marc Botton n’est pas peu fier d’arborer ses médailles d’or, celle de 1958 obtenue en grosse tonnellerie et celle obtenue en 2000 en petite tonnellerie.  Des prix qui lui ont été remis à la Sorbonne et qui lui ont permis d’être reçu par Jacques Chirac en 2000 à l’Élysée. 

P1310359.JPG
Le préfet, Pierre Ory, heureux d'accueillir Marc Botton.
P1310368.JPG
Le délégué régional, Guy Etchegoinberry, lors de son discours.
P1310365.JPG
Les personnalités à l'écoute des discours.
P1310374.JPG
Les élèves du lycée professionnel de Nogaro.
Suggestion d'articles
Commentaires d'articles
Suggestion d'articles