Alevinage dans la Baïse et l’Auloue

images.jpg

Valence-sur-Baïse est située sur un éperon rocheux au confluent de la Baïse  et de l’Auloue,  deux cours d’eau propices à la pêche qui attirent des pêcheurs locaux mais également des touristes. Autrefois pratiquée pour des besoins alimentaires, elle s’est déclinée avec le temps  en occupation de loisir. Mais faut-il encore qu’il y ait du poisson. Il faut donc louer le travail des sociétés de pêche qui pratiquent l’alevinage ; c'est-à-dire repeuplent nos eaux douces en alevins, terme qui désigne le jeune poisson utilisé à cet effet. Bravo donc au Kalikoba valencien, la société de pêche locale présidée par Pierre Coueils,  qui vient de déverser dans nos deux cours d’eau 120 kilogs de tanches et gardons livrés par l’entreprise piscicole d’Espas appartenant à Pascal Lapart. Elle renouvellera l’opération prochainement avec 20 kilos de goujons. 

Claude Laffargue

DSCF0154.JPG
Au premier plan, le président du kalikoba valencien, Pierre Coueils.
Suggestion d'articles
Suggestion d'articles