HBC Lombez Samatan : sur tous les fronts !

IMG_4276.JPG

Une victoire avec maitrise des filles de Lombez Samatan

 

 

HBC Lombez Samatan : sur tous les fronts !

 

Moins de 11 filles

Dans la polyvalente, les moins de 11 filles entrent en complétion. Les 2 équipes de Lombez Samatan recevaient leurs homomologues de Bagnères de Bigorre. Dans une formule de tournoi tous les mois, à 3 ou 4 équipes, cela offre un temps de match assez intéressant pour fidéliser les jeunes filles autour de leurs premières compétitions. Cette formule proposée par le comité des Hautes Pyrénées permet aux jeunes pouces de Lombez Samatan de particper à une compétition régulière. Sur le plan des résultats : Les -11 groupe 1 gagnent contre Bagnéres1 et perdent contre Bagnères2 alors que les -11 groupe 2 perdent contre Bagnères1 et gagnent contre Bagnères2. 

 les moins de 13 garçons

L'après midi sera réservé aux autres équipes de jeunes : les moins de 13 garçons continue leur parcours sans faute en recevant l'équipe débutante de Mauvezin, gagnent leur match 41 à 1. Bon courage à cette équipe et ce nouveau club qui débutent les compétitions chez les jeunes depuis seulement un saison.

Les moins de 15 filles

 Les moins de 13 garçons n'inquiéteront la réserve de Bruguières. L'apprentissage nécessite du temps pour ce nouveau collectif. Défaite 7 à 35. Les adolescentes ne se découragent pas, elles sont sérieuses à l'entrainement, la deuxième phase sera plus simple pour elles.

En fin d'après midi, les moins de 18 garçons accueillaient l'équipe 2 de Tournefeuille. Dans un match à rebondissements, ils n'arrivent pas à renverser l'issue de la rencontre et s'incline de 2 petits buts 25-27. 

En soirée, pour le compte du 2ème tour de coupe, l'équipe 2 des seniors filles recevait Castanet Ramonville, pensionnaire de Prénationale. En dépit d'un handicap positif de 2 buts, elles s'étaient préparées à une rencontre compliquée de par l'écart de niveau entre les deux groupes, mais également une base arrière affaiblie. Cependant n'ayant rien à perdre, elles donneront le maximum, se battant sur chaque ballon pour atteindre la mi-temps sur un score de 8 à 14. Un passage à vide lors du premier quart d'heure suivant coûtera un 0/6 aux Savistes qui se reprendront et, avec hargne et ténacité, achèveront leur match sur un score de 14/28.

 

A l'extérieur, l'équipe 2 des moins de 18 filles poursuit sa nouvelle aventure en s'imposant 28-31 à Condom. L'équipe 1 en championnat de France s'incline à Livourne malgré une partie qui ne reflète pas la physionnie du match. Bravo à Marion Carde qui a dû suppléer la gardienne titulaire. Défaite 20 à 30. 

 

En Nationale 3 féminine :

Le déplacement n’est pas un atout chez les filles de Lombez Samatan et pourtant, à Oloron, 2ème de la poule, elles viennent de conjurer le sort. En conservant le même groupe que la semaine dernière qui avait été assommé face à une défaite illogique face à Perpignan, les joueuses ont démontré leur capacité à se remobiliser mais le pas semblait difficile chez les béarnaises qui restaient sur une performance à Rodez. 
Dès l’entame, les arrières puissantes d’Oloron donnent le ton de la partie. Ce n’était sans compter sur la réactivité de la défense gersoise qui était prête à relever le  rapport de force autour de la zone. Bien en place face à des joueuses très percutantes, le binôme central Bernadac-Boutines régulent avec leurs co-équipières, en opposant un bloc hermétique. Comptant 3 buts d’avance jusqu’au quart d’heure de jeu, les gersoises commencent à devenir plus présentes en attaque et reprènnent le chemin du coup, quand elles se voient sanctionner de exclusions consécutives. Les locales mettent à nouveau la main sur le ballon. Mais la capitaine, Aude Sartori enchainera deux périodes d’arrêts décisifs, maintien l’équipe dans le match. Le temps mort en fin de première période offre l’occasion au coach, Damien Boutines, d’être tactique et précis, les filles appliquent la consigne et elles renversent le déroulé de la rencontre avant la pause en passant devant d’un petit but 12-13. 

       
En seconde mi-temps, les gersoises prennent les commandes et vont mener la partie. Pas encore habituées à maitriser un match, les vieux démons de ballons non tenues lors des précédentes rencontres ne resurgissent pas. Les occasions de buts sont manifestes à l’aile mais encore trop d’empiètement de la zone. Les efforts défensifs coutent chers aux organismes et les savites concèdent plus d’exclusions temporaires que leurs adversaires. Les béarnaises jouant régulièrement en supériorité numérique trouveront sur leur chemin la gardienne gersoise Christine Durand, dont les statistiques vont faire pâlir le camp d’en face. A chaque fois que son équipe était sanctionnée, elle réplique par des arrêts, maintenant le moral de ses co-équipières. La prise en stricte de Ludivine Bernadac n’y change rien, la réponse Laffaure-Boutines à 9 mètres sera très efficace et finira régulièrement au fond des filets. Même à moins une dans les deux dernières minutes, les filles de Lombez Samatan conserve l’avantage et s’impose 19 à 20. Une victoire avec maitrise. 

 

 

 

 

Suggestion d'articles
Suggestion d'articles