25 septembre journée officielle pour faire revivre la mémoire des Harkis

college harki.jpg

Harkis que Mirande n'a jamais oublié

25 septembre 2016 : une journée pour faire revivre la mémoire des Harkis. 

A l’occasion de la journée nationale d'hommage aux Harkis et autres membres des formations supplétives, le 25 septembre prochain, se déroulera sur les communes de Berdoues et de Mirande, une importante opération mémorielle destinée à faire renaître une partie de l’histoire locale de ces deux communes, souvent méconnue. Entre 1962 et 1975, 69 hameaux furent construits sur le territoire français, dont celui de Mirande, unique dans le Gers.

Affectés a divers travaux en foret de Berdoues

A Mirande jusqu'à 144 personnes, qui après avoir connu le traumatisme de l’exil, ont été  logées au hameau de forestage, où les enfants ont été scolarisés. Les hommes eux, étaient formés et employés au sein du chantier de forestage de Berdoues, où ils oeuvraient à des travaux de reboisement et d’aménagement de la forêt domaniale, pour le compte de l’Office national des Forêts (anciennement Eaux-et-Forêts). Ces hameaux font ainsi partie intégrante de la mémoire harkie.  Dans ce contexte, la cérémonie départementale à la mémoire des Harkis, qui se déroule traditionnellement à Auch, sera délocalisée à Mirande. Deux stèles commémoratives, accompagnées de panneaux pédagogiques, seront inaugurées sur les sites respectifs du hameau de Mirande et de l’ancien chantier forestier de Berdoues pour retracer cette période de l’histoire locale.

Cette opération s’inscrit dans le cadre du plan d’action national en faveur des harkis et anciens membres des forces supplétives lancé par le Premier ministre, le 25 septembre 2014. Il prévoit plusieurs mesures, dont notamment celle de faire connaître l’histoire et la mémoire des harkis et de leurs proches. L’une des actions concerne spécifiquement l’apposition de plaques mémorielles dans les anciens hameaux de forestage.   

Le programme de la journée

  • 10 h00 Mise à disposition d’une navette, à destination de Berdoues, sur le parking de la salle André Beaudran à Mirande
  • 10 h30 Inauguration de la stèle et du panneau en forêt domaniale de Berdoues 
  • Lecture de poèmes par les élèves du lycée agricole de Mirande
  • 11 h  15 Inauguration de la stèle et du panneau, boulevard du Caneron à Mirande prononcé des discours  
  • 11 h 45 Hommage national aux Harkis Lecture du message ministériel par le Préfet Pierre Ory
  • 12 h 15 Dévoilement de la plaque du rond-point du hameau des Harkis par le Maire de Mirande
  • 12 h 45 Méchoui à la salle André Beaudran à Mirande sur réservation 
  • 14 h 30 Introduction par la sous-préfète de Mirande Anne Laybourne - Projection du film réalisé par les élèves du lycée agricole de Mirande -Table ronde et témoignages de Harkis - Echanges et débat avec la salle - Clôture de la manifestation

Mirande n'a jamais oublié ses harkis, 

En 2013 les élèves du lycée agricole de Valentées ont consacré une étude qui a débouché sur la réalisation d'un documentaire et d'une exposition. Fatma Adda, fille et nièce de harkis, aujourd'hui conseillère régionale avait été un vecteur important de cette action baptisée "on lesappelaitles harkis".La revue les trois miroirs en son temps avait déjà consacré un article sur cette page d'histoire mirandaise

Le 25 septembre 2012 le Ciné-Astarac projettait le documentaire "Rosans, Miel amer" de Rémi Nelson Borel, film retraçant avec beaucoup d'humanité le destin d'une communauté de harkis accueillis dans les Hautes Alpes dans des conditions similaires à celles de Mirande. Le débat qui suivi la projection fut très émouvant puisqu'il réunissait des descendants(es) de Harkis et des "rapatriés" de 1962 tous nostalgiques de ce pays plein de soleil.

P1010004_3514.JPG
P1010001_3511.JPG
Publicité
Suggestion d'articles
Suggestion d'articles