Cinéma de l'Astarac

cinema mirande2 - Copie - Copie (2).jpg

Le programme de la semaine

Mercredi 14 septembre 20h30 : Un petit boulot. Comédie de Pascal Chaumeil. France 2016. Avec romain Duris, Michel Blanc, Alice Belaïdi. 1h37. Jacques habite une petite ville dont tous les habitants ont été mis sur la paille suite à un licenciement boursier. L'usine a fermé, sa copine est partie et les dettes s’accumulent. Alors quand le bookmaker mafieux du coin, lui propose de tuer sa femme, Jacques accepte volontiers...

Vendredi 16 septembre 20h30: Jason Bourne. Action, thriller de Paul Greengrass. USA. 2016. Avec Matt Damon, Tommy Lee Jones, Alicia Vikander. 2h04. La traque de Jason Bourne par les services secrets américains se poursuit. Des îles Canaries à Londres en passant par Las Vegas...

Samedi 17 septembre 20h30: Instinct de survie. Epouvante-horreur, de Jaume Collet-Serra. USA 2016. Avec Blake Lively, Angelo Lozano Corzo..1h27. Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs Nancy surfe en solitaire sur une plage isolée lorsqu’elle est attaquée par un grand requin blanc. Elle se réfugie sur un rocher, hors de portée du squale. Elle a moins de 200 mètres à parcourir à la nage pour être sauvée, mais regagner la terre ferme sera le plus mortel des combats…

Mardi 20 septembre 20h30 : Brianti, voyage dans son atelier. Un film-documentaire de Jacky Tujague, sur l’artiste Jacques BRIANTI. 1h26 .La projection sera suivie d’une rencontre avec le réalisateur et l’artiste. Pour peindre, Jacques Brianti voyage… au fond de son jardin et de temps en temps au bout du monde, attentif à toutes les vibrations, pour nous livrer ensuite un regard singulier sur notre univers complexe et insaisissable. Et l’artiste, que fait-il ? Comment naissent ses visions, émergent ses gestes, s’élabore son œuvre ? Comment s’opère la transmission… et avec quelles chances de nous troubler et de fragiliser nos certitudes ? Suivons Brianti, chez lui mais aussi en Slovaquie ou en Italie où il a pris rendez-vous avec l’inattendu, dans les rues où il s’attarde, dans les musées où il aime à redécouvrir des œuvres oubliées ou « autrement » vues. Jamais dessaisi de son atelier mental, il accueille et apprivoise les signes que lui offre la randonnée, les croise à d’autres qui viennent d’on ne sait quels ailleurs, les transforme dans son atelier et nous donne finalement à partager sa vision du monde.

Prévisions

Mercredi 21 septembre 20h30 : Le fils de Jean. JLC Vendredi 23 septembre: 20h30 : Comancheria. Samedi 24 septembre : 20h30 : Le dernier train pour Busan. Mardi 27 septembre: 20h30: Ben Hur (en 2D)

Suggestion d'articles
Publicité
Suggestion d'articles